Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les chiens morts et blessés découverts à Wagnon étaient les derniers d'une longue série

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Depuis 43 ans, une habitante de Wagnon, dans les Ardennes, s'est vu saisir des dizaines de chiens au vu de leurs conditions de vie. Les 8 animaux saisis samedi et les 9 autres découverts morts étaient les derniers en sa possession.

Sept chiens et un chat ont été récupérés déshydratés, amaigris et blessés par leurs colliers de fil de fer
Sept chiens et un chat ont été récupérés déshydratés, amaigris et blessés par leurs colliers de fil de fer - Association LISA

Wagnon, France

La saisie de sept chiens et d'un chat blessés et la découverte des cadavres de 9 autres animaux de compagnie samedi à Wagnon, dans les Ardennes, marque peut-être la fin d'une situation connue depuis plus de 40 ans.  

C'est au moins la cinquième fois que des chiens sont récupérés chez cette femme aujourd'hui âgée de 83 ans, qui vit en marge de la société, dans des conditions d'extrême précarité, sans eau ni électricité. L'association de protection animale LISA estime que plus d'une centaine d'animaux lui ont été retirés depuis son arrivée à Wagnon en 1976.  Le journal l'Union-l'Ardennais avait réalisé un reportage vidéo sur place en mars 2014. 

Après la dernière saisie de 15 chiens en 2014, cette femme qui vit dans un total dénuement a pu conserver 9 chiens. Depuis, des particuliers sont venus lui abandonner des animaux si bien que ce sont 17 animaux qui ont été trouvés samedi 12 janvier : quatre cadavres de chiens, cinq de chats et huit rescapés déshydratés et dénutris, dont sept chiens attachés au cou par des fils de fer.  

La propriétaire des animaux était hospitalisée

Depuis le 1er janvier, la municipalité rendait régulièrement visite à cette habitante âgée, fragile et aux conditions de vie précaires, sans pour autant être en mesure de constater l'état de ses animaux. La veille de l'intervention de la LISA et de la découverte des chiens, l'octogénaire se trouve particulièrement affaiblie. Le SAMU est alerté. Elle est hospitalisée en état d'hypothermie sévère.  

Sa fille qui vit à une quarantaine de km et se trouve quelque peu dépassée par les évènements, s’inquiète de trouver une solution d’hébergement à la sortie d'hospitalisation de cette femme qui refuse d’aller en maison de retraite et vit seule, sans eau, ni électricité.