Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Les chiffres catastrophiques de la sécurité routière dans le Var

-
Par , France Bleu Provence

Depuis le début de l'année, le nombre de morts sur les routes du Var a augmenté de 44% : 56 personnes ont perdu la vie contre 39 l'an passé à la même période. Le préfet du Var évoque le "relâchement des conducteurs", notamment sur les excès de vitesse, et annonce le renforcement des contrôles.

56 personnes ont perdu la vie sur les routes du Var depuis le début de l'année, soit une hausse de 44% du nombre de tués (Illustration)
56 personnes ont perdu la vie sur les routes du Var depuis le début de l'année, soit une hausse de 44% du nombre de tués (Illustration) © Maxppp -

Toulon, France

Après week-end meurtrier sur les routes Var, cinq morts entre vendredi 13 et dimanche 15 septembre 2019, le préfet du Var, Jean-Luc Videlaine, s'est exprimé ce lundi devant la presse. Il a d'abord détaillé les très mauvais chiffres de la sécurité routière depuis le début de l'année dans le département : 56 morts sur les routes contre 39 l’an passé à la même époque. Le préfet du Var parle du "relâchement des conducteurs" et d'"un sentiment d'impunité en lien avec la mise hors service d'un grand nombre de radars sur le bord des routes". 

Moins d'accidents, moins de blessés, mais plus de morts

Selon les chiffres exposés par le préfet du Var, 533 accidents de la circulation ont eu lieu cette année blessant 687 personnes. Si ces deux chiffres sont en baisse, le nombre de tués est en forte hausse : + 44% par rapport à 2018. "Cela veut dire que les chocs sont extrêmement violents. Nous constatons d'ailleurs de nombreux chocs frontaux causés par une vitesse excessive" explique Jean-Luc Videlaine.

Si la vitesse semble être la première cause des accidents, le commandant Alain Archaimbault, commandant de l'Escadron de sécurité routière des gendarmes du Var, constate aussi que "le téléphone portable est une véritable plaie qui a des conséquences directes sur la sécurité routière. Il n'y a qu'à voir toutes les sorties de routes ou collisions frontales inexpliquées... dans de nombreux cas, l'usage du téléphone est en cause."

1.900 suspensions de permis de conduire depuis le début de l'année

Le préfet du Var annonce que les contrôles vont être renforcés dans les semaines qui viennent : "Nous croyons constater la hausse du sentiment d'impunité. On doit bien sûr le corréler avec la mise hors-service d'un grand nombre de radars sur le bord des routes. Certaines personnes considèrent qu'elles ont le droit de rouler plus vite qu'avant. Nous voulons leur démontrer que ce n'est pas le cas."

Depuis le début de l'année, dans le Var, il y a eu 1.900 suspensions de permis de conduire. Un chiffre lui aussi en hausse : +11% par rapport à l'an passé. La part des excès de vitesse dans ces sanctions administratives a bondi de 52% depuis le début de l'année. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu