Faits divers – Justice

Les communautés juive et musulmane de Gironde réagissent à l'arrestation du tireur présumé du musée juif de Bruxelles

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde dimanche 1 juin 2014 à 14:44

L'une des caméras de vidéosurveillance à l'intérieur du musée juif de Bruxelles a filmé la fusillade
L'une des caméras de vidéosurveillance à l'intérieur du musée juif de Bruxelles a filmé la fusillade © Fedpol Belgium

Le Grand Imam de Bordeaux Tareq Oubrou et Albert Roche, président du CRIF d'Aquitaine se déclarent choqués par la perspective que le tueur de Bruxelles soit un français, passé par la Syrie en 2013. Le profil du tueur présumé ressemble beaucoup à celui de Mohamed Merah, auteur des crimes de Toulouse.

Vendredi dernier des policiers ont arrêté à Marseilles un français soupçonné d'être l'auteur de la tuerie de Musée Juif de Bruxelles. Il avait fait quatre morts le 24 Mai dernier.

L'homme qui est actuellement en garde à vue s'appelle Mehdi Nemmouche. Il a été arrêté à la gare routière de Marseilles alors qu'il descendait d'un car en provenance d'Amsterdam via Bruxelles. Il était en possession des deux armes qui auraient servi au crime .

Nemmouche à 29 ans. Il est originaire de Roubaix. On a également appris qu'il avait sejourné en Syrie en 2013 auprès de groupes jihadistes. Dès son retour en mars 2014 il a été fiché par le direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Une surveillance qui visiblement ne l'aurait pas empêché de tuer quatre personnes à Bruxelles.

"Ça inquiète l'ensemble de la communauté juive, ça inquiète l'ensemble de nos concitoyens... Quelques cas isolés sont quelques cas de trop." — Albert Roche, président du CRIF en Aquitaine

Le profil de Nemmouche correspond beaucoup à celui de Mohamed Merah , le tueur de Toulouse. Une similitude qui met en colère Albert Roche, le président du CRIF en Aquitaine ainsi que Tareq Oubrou, Grand Imam de Bordeaux.

Tareq Oubrou

 

"Ca donne la chair de poule de savoir que de tels crimes peuvent se reproduire"