Faits divers – Justice

Les communes de Monteux et Entraigues retenues par le Préfet de Vaucluse pour implanter la nouvelle prison

Par Philippe Chauché et Jean-Pierre Burlet, France Bleu Vaucluse mardi 20 décembre 2016 à 18:29

Les maires de Monteux et d'Entraigues ne veulent pas accueillir la nouvelle prison vauclusienne
Les maires de Monteux et d'Entraigues ne veulent pas accueillir la nouvelle prison vauclusienne © Maxppp - .

Deux communes retenues par le Préfet pour l'implantation d'une nouvelle prison en Vaucluse : Entraigues et Monteux, mais leurs maires n'en veulent pas.

Le Préfet de Vaucluse retient les communes de Monteux et d'Entraigues pour l'implantation d'une nouvelle prison, projets transmis au Ministère de la Justice, mais les maires de ces communes ne sont pas d'accord.

Ce projet d'un établissement pénitentiaire de 400 places en Vaucluse a été annoncé en octobre dernier par le Premier ministre, le Préfet était chargé de faire des propositions au ministère, c'est chose faite, il retient deux implantations : près du Parc Aquatique de Monteux et dans la zone du Plan à Entraigues.

" Ils veulent mettre une prison dans un espace qui va créer 2.000 ou 3.000 emplois et ils m'en offrent trois cents, pour moi ce n'est pas négociable, cela n'a pas de sens. " Christian Gros, le maire de Monteux.

Christian Gros ne veut pas d'une prison sur sa commune de Monteux

" J'ai mis un avis défavorable à ce projet sur la zone du Plan, une zone qui doit accueillir des entreprises. " Guy Moureau le maire d'Entraigues.

Guy Moureau le maire d'Entraigues donne un avis défavorable à l'implantation d'une prison dans sa commune.

Il faut rester raisonnable et garder à l'esprit l’intérêt commun, mais je reste ouvert à la discussion

Le préfet de Vaucluse a tenu à apaiser les choses : les propositions devaient être faites à la mi-décembre, il a respecté le calendrier et les contraintes mais la discussion reste ouverte

Bernard Gonzales préfet de vaucluse