Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Les conditions de vie à la maison d'arrêt de Nîmes pointées du doigt

mardi 7 juillet 2015 à 10:44 Par Camille Payan et Thierry Riera, France Bleu Gard Lozère

L'Observatoire international des prisons dénonce régulièrement les conditions de vie à la maison d'arrêt de Nîmes. Cette fois l'organisme a décidé de saisir la justice. Un référé a été déposé devant le tribunal administratif de Nîmes.

Visite à la maison d'arrêt de Nîmes
Visite à la maison d'arrêt de Nîmes © MaxPPP

Régulièrement l'Observatoire international des prisons (OIP) pointe du doigt les conditions de vie à la maison d'arrêt de Nîmes. Il y a aujourd'hui 420 détenus pour 180 places

Et avec la chaleur, cela devient invivable selon l'organisme. Certains détenus vivent à trois dans des cellules de 9 mètres carrés . Parfois ils dorment sur des matelas posés à même le sol.

L'OIP réclame régulièrement des travaux, mais rien n'est fait. Cette fois, l'organisme a décidé de passer la vitesse supérieur et de saisir la justice . Le référé déposé devant le tribunal administratif sera examiné ce mardi.

Une situation scandaleuse et inhumaine

Pour les membres de l'organisme, la situation à Nîmes est scandaleuse est inhumaine. L'OIP évoque notamment le cas d'un homme de 70 ans en mauvaise santé. Mais comme on manque du personnel pour prendre soin de lui, ses soigneurs sont ses codétenus .

Prison/ ENRO