Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les trois marins-pêcheurs disparus au large de Ouistreham ont été retrouvés morts

Les trois marins-pêcheurs disparus au large de Ouistreham ce jeudi soir ont été retrouvés morts dans l'épave de leur chalutier ce vendredi 15 janvier 2021. Ils ont sombré alors qu'un bateau de la SNSM était en train de les remorquer. Une enquête a été ouverte par le parquet du Havre.

Un canot des sauveteurs de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM), illustration
Un canot des sauveteurs de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM), illustration © Radio France - Annaïg Haute

Il n'y avait plus d'espoir de retrouver des survivants dans une eau à 9-10 degrés, la préfecture maritime de la Manche et de la mer Nord avait abandonné les recherches en fin de matinée. Les trois corps sans vie des marins-pêcheurs disparus au large de Ouistreham ont été retrouvés ce vendredi à la mi journée dans l'épave du "Breiz" par des plongeurs. Le chalutier, victime d'une avarie de barre ce jeudi soir, a chaviré et coulé lors de son remorquage par la SNSM. 

Les corps ont été ramenés en début d'après-midi à Ouistreham. Les sauveteurs en mer de la station de Ouistreham, qui sont intervenus pour les remorquer, sont entendus par la gendarmerie maritime. "Tout se déroule logiquement dans le cadre de l'enquête, indique Bruno Dieudonné, le procureur du Havre. Il s'agit de comprendre comment s'est déroulé le remorquage. Savoir notamment pourquoi les trois marins  sont restés sur le chalutier et ne sont pas montés à bord du canot de la SNSM". Le parquet du Havre qui a ouvert une enquête pour homicide involontaire, précise "qu'il s'agit d'un cadre juridique et qu'il n'y a pour l'heure aucun élément permettant d'incriminer qui que ce soit". 

Les trois victimes sont deux frères âgés pour l'un d'une vingtaine d'années, de 26-27 ans pour l'autre, et du co-armateur du bateau âgé lui de 27-28 ans. Le chalutier est immatriculé dans le port manchois de Saint-Vaast-la-Hougue. Son équipage travaillait quasi exclusivement pour une poissonnerie de Courseulles-sur-mer dans le Calvados. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess