Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les CRS armés sont arrivés sur les plages de Normandie

jeudi 21 juillet 2016 à 11:38 - Mis à jour le jeudi 21 juillet 2016 à 16:34 Par La rédaction, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Les CRS sauveteurs sont arrivés sur les plages de France ce mercredi, soit 20 jours plus tard que les années précédentes. En Normandie comme partout ailleurs, cette année, ils sont armés.

L'arme des CRS sauveteurs est logée discrètement dans une sacoche-banane pour ne pas effrayer les vacanciers.
L'arme des CRS sauveteurs est logée discrètement dans une sacoche-banane pour ne pas effrayer les vacanciers. © Radio France - Thibaut Cavaillès

Mise à jour : Les CRS surveilleront les plages jusqu'au 29 août au lieu du 22 en raison du risque terroriste.

Un sifflet, un maillot de bain, des jumelles et ... une arme. Les CRS sauveteurs ont pris leur poste sur les plages de France ce mercredi, avec 20 jours de retard par rapport aux années passées, Euro 2016 oblige. Cette année donc, ils seront équipés d'un "accessoire" supplémentaire: une arme de poing logée discrètement dans une sacoche banane pour ne pas effrayer les vacanciers. Une mesure prise face à la vague d'attentats que connait la France. On se souvient également de l'attaque terroriste sur la plage de Sousse en Tunisie en juin 2015.

Une autorité pure et dure sur la plage"

Ainsi, trois CRS ont pris leur poste mercredi et jusqu'au 22 août à Houlgate (Calvados). Jean-François Moisson est le  maire de cette ville sans policiers municipaux. Les CRS sur la plage sont, pour lui, indispensables : "Ça permet d'avoir vraiment une autorité pure et dure sur la plage." Qu'ils soient armés ? "Ça peut faire un peu peur mais c'est une sécurité, quand on est responsable, on se donne les moyens de parer aux pires éventualités."

Jean-François Moisson, maire de Houlgate

Des CRS armés ? Approbation sur la plage

Sur la plage de Houlgate, beaucoup de vacanciers approuvent cette mesure. Même si c'est le symbole de la fin de l'insouciance regrette Catherine, retraitée parisienne :"On est toujours sur le qui-vive finalement" dit-elle.

Comment les vacanciers perçoivent-ils cette mesure ? Écoutez le reportage de Thibaut Cavaillès

J'espère qu'on aura pas de soucis qui nous montreront qu'on aurait pu faire mieux s'ils avaient été là"

Olivier Paz, élu Les Républicains, trouvait quant à lui trop compliqué d'accueillir les CRS sauveteurs en pleine saison et pour un mois seulement ) Merville-Franceville. Il a décidé de faire sans, même si pour lui des policiers sur les plages sont nécessaires en ces temps de terrorisme. "Pour la première fois depuis 44 ans, pas de CRS à Merville et je le déplore. C'est un choix qui nous est imposé par l'Etat qui a déjà réduit les effectifs de manière conséquente au fil des années et aujourd'hui on les réduit à un mois. Ce qui veut dire qu'il faudrait organiser un début et une fin de saison sans les CRS, ce n'est pas acceptable. J'espère qu'on aura pas de soucis qui nous montreront qu'on aurait pu faire mieux s'ils avaient été là."

Olivier Paz, maire de Merville-Franceville