Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les dealers chassés de Guénange, les habitants soulagés après 18 mois d'enquête de la gendarmerie

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Au terme de 18 mois d'enquête, la justice et la gendarmerie ont démantelé 3 réseaux de trafic de drogue qui se disputaient des points de deal, avec des tensions dans la commune, notamment des coups de feu. Le trafic de rue a pratiquement disparu également, au grand soulagement des habitants.

La place de la mairie à Guénange
La place de la mairie à Guénange © Radio France - Cécile Soulé

Guénange, France

Le calme est revenu à Guénange. Le trafic de drogue dans la rue et les violences - coups de feu, blessé par balle - ont pratiquement disparus, grâce à un gros travail effectué par le parquet de Thionville et la gendarmerie (compagnie de Thionville, brigade de Guénange, brigade de recherche de Thionville et section de recherche de Metz qui a pris la direction de l'enquête). Après 18 mois d'enquête, 3 réseaux de trafiquants ont été démantelés, les têtes de réseaux ont été interpellées et les dealers de rue sont systématiquement "harcelés". Au total, 18 personnes ont été mises en examen, dont 8 placées en détention provisoire. Elles seront prochainement jugées.   

L'enquête a permis de mettre au jour une concurrence entre trafiquants explique le colonel Cligny, de la section de recherche de la gendarmerie de Metz

On a beaucoup moins peur, c'est beaucoup plus calme - une habitante

Fini les trafics de drogue aux pieds des immeubles, les guetteurs et les coups de feu. Dans la commune, et notamment le quartier République, l'ambiance est beaucoup plus sereine, les enfants jouent à nouveau dans les parcs, sous l'oeil rassuré des parents comme Maria : "On a moins peur, c'est beaucoup mieux, beaucoup plus calme, ça soulage tout le monde". 

Reportage à Guénange de Cécile Soulé

De 5 à 17 caméras de surveillance

Pour Eric Balland, adjoint au maire de Guénange en charge de l'urbanisme, le travail de la justice et de la gendarmerie est complété par une politique de rénovation urbaine et le renforcement de la vidéo-surveillance par la commune : "Nous sommes passés de 5 à 17 caméras et les gendarmes y ont accès directement, ce qui leur permet d'intervenir immédiatement". 

Dealers harcelés par les gendarmes

Pour éviter que d'autres viennent s'installer, la pression est maintenue explique le commandant de la compagnie de Thionville Hugo Dorlin, "avec une présence physique, à pied ou en véhicule,très dissuasive, mais aussi ponctuellement des hélicoptères et maître-chiens".   Depuis le début de l'année, 65 personnes ont été interpellées, des dealers et des consommateurs et ça va continuer préviennent les forces de l'ordre. 

Pour le commandant de la compagnie de gendarmerie de Thionville Hugo Dorlin, il fallait éviter que la violence se banalise

Trois réseaux démantelés

Les 3 réseaux de trafiquants se disputaient 2 points de deal, une guerre des territoire que l'une des têtes de réseaux organisait même depuis sa cellule (il était détenu pour un autre dossier). Les deux premiers réseaux a été démantelés en décembre 2018 et le 3e en février 2019.  Pour le colonel Gérard Cligny, commandant de la section de recherche de la gendarmerie de Metz,  "c'est une vraie fierté d'avoir contribué à rétablir le calme à Guénange, et même si peu de saisie de drogue ont été réalisées, l'essentiel était de neutraliser les têtes de réseau et de diminuer le deal sur le secteur". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu