Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les dealers présumés de Cazouls-lès-Béziers interdits de séjour dans la commune

-
Par , France Bleu Hérault

Les six revendeurs de cannabis interpellés cette semaine à Cazouls-lès-Béziers (Hérault) devront s'expliquer en novembre 2020 devant le tribunal correctionnel. Les meneurs, placés sous-contrôle judiciaire, ont interdiction de retourner dans la commune.

Gendarmerie, illustration
Gendarmerie, illustration © Radio France

Six personnes dont une femme ont été interpellés mardi à Cazouls-lès-Béziers dans l'Hérault. Ils sont soupçonnées de trafic de drogue, essentiellement de la résine de cannabis. À l'issue de leur garde à vue de 48 heures, quatre des suspects ont été relâchés. Garde vue prolongée de quelques heures pour les deux meneurs à la demande du juge des libertés et de la détention. Ils sont tous convoqués le 2 novembre prochain à 14h devant le tribunal correctionnel pour trafic de stupéfiants. 

Des moyens d’enquête importants pour mettre fin au trafic

Deux leaders présumés de ce trafic, âgé de 20 et 21 ans, sont également poursuivis pour des faits de violence sans ITT. Ces deux jeunes, domiciliés chez leurs parents, sans travail, ont une interdiction totale de séjourner à Cazouls-lès-Béziers jusqu'à leur procès. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire. 

Cette décision devrait rassurer le maire de la commune, Philippe Vidal, très remonté après avoir eu connaissance de cette remise en liberté.  

Quatre suspects, moins impliqués dans ce trafic, ont pu rentrer chez eux

D'importants moyens ont été mis en place dés l'automne 2019, après de nombreux signalements dans la commune biterroise. Des va-et-vient incessants, des incivilités et des faits de violence ont agacé la population. Les auteurs de ces agressions sont poursuivis pour ces faits-là. 

Des ventes de faible quantité 

L'enquête minutieuse menée par les gendarmes de la compagnie de Béziers a permis de mettre fin très rapidement à ce trafic de petite quantité de cannabis. Une dizaine de consommateurs de cannabis de Cazouls-lès-Béziers et des communes proches ont part ailleurs été auditionnés et sont passibles d'amende pour usage de produits stupéfiants. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess