Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les dégradations contre les radars se multiplient en Haute-Vienne

lundi 10 septembre 2018 à 6:05 Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin

Sacs poubelles, peinture ou ruban adhésif. Les dégradations sur les radars fixes se sont multipliées depuis le début de l'année en Haute-Vienne : 31 attaques depuis le mois de janvier contre 12 pour l'ensemble de l'année 2017. Faut-il y voir des représailles contre la réforme des 80 km/h ?

Le radar situé quai Louis Goujaud a été masqué de noir début septembre
Le radar situé quai Louis Goujaud a été masqué de noir début septembre © Radio France - Fabienne Joigneault

Haute-Vienne, France

Les dégradations de radars automatiques ont fortement augmenté en Haute-Vienne ces derniers mois : 31 attaques depuis le début de l'année contre "seulement" 12 en 2017. Peinture beige sur des appareils de la RN147, peinture noire sur les bords de Vienne à Limoges, ou peinture rouge ailleurs, les couleurs et les lieux ne manquent pas pour peinturlurer les radars.

Il fallait s'y attendre" - Dominique Riquet, membre de la Fédération Française des Motards en Colère 87

Et certains ne sont pas surpris, loin de là. "Il fallait s'y attendre" s'exclame Dominique Riquet, membre de la Fédération Française des Motards en Colère de la Haute-Vienne - opposée à la mesure des 80 km/h. "Cela ne nous étonne pas car les gens en ont ras le bol d'être fliqués et flashés pour des infractions minimes, entre 2 et 10 km/h, c'est aberrant ! Alors des automobilistes font des actions symboliques".

Le lien n'est pas forcément établi avec les 80 km/h

Des conducteurs veulent-ils vraiment se défouler à cause des 80 km/h ? La préfecture de la Haute-Vienne en doute. Georges Salaün, directeur de cabinet, analyse : "il faut rester prudent sur le lien entre la réforme et ces dégradations, car seuls 2 radars situés sur les axes à 80 km/h sont concernés".

Mais lien direct ou pas, la préfecture porte plainte à chaque fois et, selon elle, les radars sont nettoyés en moins de 4 jours. Mais souvent, la peinture revient. Le chat et la souris n'ont pas fini de se poursuivre.