Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les dépôts pétroliers bretons débloqués par les forces de l'ordre

Les forces de l'ordre évacuent ce vendredi les dépôts pétroliers bloqués par les manifestants en Bretagne. Les manifestants de Vern-sur-Seiche se sont repliés sur un rond-point à proximité des lieux. L'intervention est en cours à Lorient.

L'accès au dépôt pétrolier de Lorient a été débloqué cet après-midi
L'accès au dépôt pétrolier de Lorient a été débloqué cet après-midi © Radio France - Anne Treguer

Bretagne, France

Les évacuations ont commencé en début d'après-midi, dans les deux dépôt pétroliers bloqués en Bretagne.

Plus de 150 CRS sont arrivés à Lorient, ils font face à quelques centaines de manifestants. Les opposants à la loi travail ont monté d'importants barrages de pneus et de palettes, qu'ils ont incendié.

"Ça va péter", peut-on lire sur une pancarte accrochée au barrage.

Dans une vidéo de l'évacuation diffusée en direct sur le réseau social périscope, on entend des CRS venus à la rencontre des manifestants  : "On croit comprendre que vous n’allez pas partir de vous-même, _on va faire avancer les forces mobiles et faire la première sommation_"

" On a toujours été gentils ici, répondent les manifestants qui scandent, 49.3 , 49.3, 49.3 !"

A Lorient, 200 manifestants se relayaient depuis ce mercredi,  pour bloquer jour et nuit le dépôt pétrolier.

Évacuation terminée à Vern-sur-Seiche

A Vern-sur-Seiche, près de Rennes, le dépôt a été évacué dans le calme, malgré quelques gaz lacrymogènes, en début d'après-midi. Les manifestants se sont repliés sur un rond-point à proximité.

Le Préfet dit avoir "pris les dispositions nécessaires afin de permettre le réapprovisionnement des stations-services"

Dans un communiqué, la Préfecture d'Ille-et-Vilaine annonce : "Les mouvements sociaux actuels ont créé une situation de tension sur l'approvisionnement en carburant du département d’Ille-et-Vilaine. Toutes les mesures sont prises pour assurer un retour à la normale le plus rapidement possible aussi le Préfet en appelle au sens des responsabilités de chacun pour que soient évités les approvisionnements de précaution qui assèchent les stocks et ralentiront le retour à la normale"

Le carburant commençait à manquer dans les stations-services de l'Ouest de la France. Ce vendredi après-midi, des arrêtés ont même été pris pour limiter à 20 litres les pleins des voitures.

Choix de la station

France Bleu