Infos

Les derniers jours de Bosal le Rapide

Par Damien Canivez, France Bleu Champagne-Ardenne samedi 22 février 2014 à 11:35

Bosal le Rapide, Beine Nauroy
Bosal le Rapide, Beine Nauroy © Remi WAFFLART - MaxPPP

Le 25 février prochain, le tribunal de commerce de Reims rendra sa décision quant à l'avenir de Bosal le Rapide. Sauf retournement de situation, l'équipementier devrait être placé en liquidation judiciaire.

Faute de repreneurs, le tribunal de commerce de Reims devrait prononcer la liquidation judiciaire de Bosal le Rapide à 14h, mardi prochain. Le groupe américain AIAC, annoncé comme repreneur,  avait pourtant donné un mince espoir aux employés de l'usine le 23 janvier dernier.  Mais ce jeudi devant le tribunal, la colère des 58 salariés a pris le dessus sur l'espoir. Ils s'y sont rendus pour être fixés sur leur sort mais le tribunal de commerce a reporté sa décision à mardi prochain. Désormais, les employés de Bosal occupent les locaux de l'entreprise pour faire pression

"On s'est un peu moqué de nous, on restera là jusqu'à ce qu'un huissier vienne faire l'état des lieux." James Barlois, délégué CGT

En 2012, 86 salariés s'étaient retrouvés sur le carreau suite à un plan social économique, une conséquence de la délocalisation de l'activité attelage en Hongrie et en Allemagne. 

Partager sur :