Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les deux auteurs présumés d'une agression dans un TER Châtellerault-Poitiers arrêtés à Jaunay-Marigny

-
Par , France Bleu Poitou

Dans la Vienne, deux mineurs de 15 et 16 ans sont en garde à vue ce jeudi à la gendarmerie de Jaunay-Marigny. Ils sont soupçonnés d'avoir agressé deux agents SNCF dans un TER Poitiers-Châtellerault. Cachés dans un parc de Jaunay-Marigny, il a fallu une vingtaine de gendarmes pour les retrouver.

C'est dans un TER Nouvelle Aquitaine entre Poitiers et Châtellerault qu'a eu lieu l'agression (photo d'illustration)
C'est dans un TER Nouvelle Aquitaine entre Poitiers et Châtellerault qu'a eu lieu l'agression (photo d'illustration) © Radio France - Nathalie Col

Ils sont soupçonnés d'avoir agressé ce mercredi un contrôleur de la SNCF et le conducteur du TER Poitiers-Châtellerault, deux mineurs sont en garde à vue ce jeudi dans les locaux de la brigade de gendarmerie à Jaunay-Marigny. Vers 16h00 ce mercredi, ils se sont acharnés sur le contrôleur qui leur demandait leurs billets : coups de poings, de pieds. Le train a dû s'arrêter en gare de Jaunay-Marigny et quand le conducteur du train express régional est venu voir ce qu'il se passait, il a eu droit au même traitement. Il a fallu que des passagers interviennent pour que les deux adolescents prennent la fuite. Ils ont été retrouvés peu après les faits, dans les deux heures qui ont suivi l'agression.

Nombreux gendarmes mobilisés

Il faut dire que l'alerte a vite été donnée : sur place la gendarmerie a mobilisé pas moins de sept patrouilles. Soit une vingtaine d'hommes sur le terrain, dont certains en civil. Les gendarmes se sont basés sur le signalement donné par les victimes et les témoins de la scène pour retrouver les deux agresseurs présumés : deux jeunes de 15 à 16 ans, l'un d'eux originaire de Poitiers, l'autre de Châtellerault.

Ces derniers s'étaient cachés dans un parc de la commune. Et c'est interrogeant la population que les enquêteurs ont retrouvé leurs traces.

Des plaintes déposées

Actuellement en garde à vue, on ne sait pas encore comment ils justifient cet accès de violence. Le contrôleur et le conducteur agressés ont déposé plainte auprès de la Brigade de recherche de Poitiers. Il faut savoir que le trafic des TER a été perturbé suite à cette agression. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess