Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les deux pompiers de Melle condamnés à du sursis pour violence

-
Par , France Bleu Poitou

Les deux pompiers du centre de secours de Melle sont reconnus coupables de violence sur une stagiaire par le tribunal correctionnel de Niort. Ils sont condamnés à de la prison avec sursis.

Le tribunal correctionnel de Niort a rendu sa décision en délibéré ce mardi matin
Le tribunal correctionnel de Niort a rendu sa décision en délibéré ce mardi matin © Radio France - Noémie Guillotin

Niort, France

Le tribunal correctionnel de Niort a rendu sa décision en délibéré ce mardi matin. Les deux pompiers du centre de secours de Melle sont reconnus coupables de violence sur une jeune femme en formation âgée de 17 ans moment des faits. C'était en 2016 à Saint-Romans-les-Melle, lors d'un stage. Ils écopent de 15 jours avec sursis pour l'un, un mois avec sursis pour l'autre

Le tribunal décide également que cette condamnation ne sera pas inscrite à leur casier judiciaire.

Dix jours pour faire appel

Les deux hommes âgés de 44 et 49 ans ont dix jours pour faire appel. Lors du procès, le 5 mars dernier, ils avaient contesté toute violence, parlant de "plaisanterie". La jeune femme avait été sortie d'un véhicule, mise au sol et immobilisée avec des manœuvres.

Les deux hommes du feu font en parallèle l'objet d'une procédure administrative et sont suspendus depuis mars 2018. S'il n'y a pas appel, une commission disciplinaire va se réunir pour statuer sur leur situation. Cela peut aller de l'avertissement ou le blâme à la révocation.