Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le calendrier des Dieux du Stade... de Paimpont

-
Par , France Bleu Armorique
Paimpont, France

Pour trouver des financements et faire parler de leur équipe, les joueurs du club de rugby de Paimpont ont décidé de faire tomber le bas et le haut pour poser sur un calendrier, publié ce samedi, à la manière des Dieux du stade

En avril, ne te découvre pas d'un fil...
En avril, ne te découvre pas d'un fil...

"Au départ, tout le monde trouvait l'idée géniale, mais quand il a fallu passer à l'acte, sur les 36 joueurs, il n'y en avait plus que douze !" Olivier Le Noir, entraîneur du club de rugby de Paimpont, a toujours le sourire en se souvenant de cette séance de photo un peu particulière au château de Comper, avant l'été. Les joueurs avaient pourtant accueilli avec enthousiasme l'idée de leur coach d'imiter le calendrier des Dieux du stade pour faire parler du club et donner à sa trésorerie quelque marges de manoeuvre.

"On ne peut pas dire que Paimpont soit une terre de rugby". "L'idée, c'était évidemment de trouver des ressources pour notre petit club mais aussi de faire vivre ce sport dans la région", explique l'entraîneur. "Nous avions prévu de tirer 300 exemplaires, mais vu l'ampleur que ça prend, on va devoir en éditer plus", se réjouit-il. Le calendrier a été publié ce samedi 21 novembre.

"C'était un bon moment"

Boris, le joueur qui pose en monsieur juin, avoue que de poser nu devant un objectif n'a pas été chose simple. "Je suis quelqu'un de pudique donc j'avoue que ça n'a pas du tout été évident", sourit-il. "Mais on était tous ensemble, on s'est détendu petit à petit et, au final, c'était un moment très sympa". Et il ne cache pas que les joueurs qui se sont dérobés ont été pris pour cibles. "Bien sûr qu'on les a chambrés ! Ils n'ont pas de courage, c'est tout !"

Monsieur Septembre
Monsieur Septembre © Radio France

Les photos ont été prises par Thierry, qui a pris soin de cacher les attributs les plus intimes. "L'idée c'était vraiment de suggérer. Tout le monde est content du résultat", explique le photographe. Les joueurs ont posé avec de véritables accessoires de chevalier, pour coller à l'imaginaire lié à la célèbre forêt de Brocéliande, qui fait aussi partie de l'identité de la commune de Paimpont.

Le calendrier est disponible dans plusieurs points de vente de la commune et alentours. Il coûte 15€, trois fois moins cher que celui des Dieux du stade. "On a pas la prétention d'avoir leur corps d'Apollon", conclut le coach, modeste. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess