Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les douaniers pensent avoir retrouvé un tableau d'Edgar Degas volé à Marseille en 2009

mardi 20 février 2018 à 21:49 - Mis à jour le mercredi 21 février 2018 à 7:32 Par Chloé Gandolfo, France Bleu Provence et France Bleu

Les douaniers pensent avoir retrouvé ce vendredi un tableau du peintre français Edgar Degas qui a été volé à Marseille en 2009. L'oeuvre a été dérobée pendant une exposition temporaire au musée Cantini à Marseille.

Les douaniers pensent avoir retrouvé un tableau d'Edgar Degas volé en 2009 à Marseille.
Les douaniers pensent avoir retrouvé un tableau d'Edgar Degas volé en 2009 à Marseille. © Maxppp - MaxPPP

Marseille, France

C'est une découverte surprenante ! Dans la soute d'un bus, sur une aire de repos de Seine-et-Marne, la douane pense avoir retrouvé vendredi un tableau d'Edgar Degas. L'un des peintres français les plus connus, il a participé à fonder le mouvement des impressionnistes.

Cette oeuvre aurait été dérobée fin 2009 à Marseille. Il s'agit du tableau "Les Choristes", sur laquelle sont peints des hommes en train de chanter à l'opéra. 

Un tableau qui coûterait au moins 800.000 euros

A l'origine le tableau est exposé à Paris, au musée d'Orsay. Mais il a été prêté au musée Cantini en 2009 pour une exposition temporaire. C'est à cet endroit qu'il a disparu. 

Le tableau retrouvé par la douane vendredi ressemble à celui qui a été dérobé. La Réunion des musées nationaux estime sa valeur à 800 000 euros. Des expertises sont en cours pour savoir s'il s'agit bien des "Choristes".