Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les eaux d'une rivière ont pris une couleur rouge sang dans le Gard

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Depuis ce lundi matin, les eaux du Gardon sont complètement rouges entre Dions et Collias (Gard). Il ne s'agit pas d'une pollution mais seulement d'un test mené par un syndicat d'aménagement et de gestion des eaux.

Le Gardon complètement rouge à hauteur du pont de Dions
Le Gardon complètement rouge à hauteur du pont de Dions - Luis Nabais

Dions, France

Si vous habitez dans le secteur de Dions, vous avez du être forcément surpris si vous êtes passés près du Gardon. Les eaux ont pris une couleur rouge sang depuis ce lundi en fin de matinée.

Pas de panique : il ne s'agit pas d'une pollution, mais seulement d'un test mené à l'initiative du SMAGE, le Syndicat Mixte pour l'Aménagement et la Gestion Equilibrée des Gardons.

L'objectif est de mieux comprendre le parcours des eaux, notamment lorsqu'elles disparaissent sous terre et de savoir précisément en combien de temps et en quelle quantité elles ressortent à Collias, 14 km plus loin, à leur point de résurgence.

Des études importantes dans l'optique d'une éventuelle sécheresse

Pour cela les techniciens utilisent un traceur, c'est à dire un colorant rouge : "la sulforhodamine n'est absolument pas nocive pour la faune ou la flore, mais son utilisation est très spectaculaire" explique François Jourdain, technicien de rivière au SMAGE des Gardons.

"Ce genre d'étude est notamment utile en période de sécheresse, car ces infiltrations d'eau peuvent constituer un bon réservoir qu'il est important de bien connaître" poursuit François Jourdain.

Le Gardon devrait retrouver son aspect normal dans 48 ou 72 heures.

Les eaux du Gardon sont rouges, mais il n'y a pas de danger pour la faune et la flore - Aucun(e)
Les eaux du Gardon sont rouges, mais il n'y a pas de danger pour la faune et la flore - Luis Nabais
Les eaux du Gardon devraient retrouver leur aspect naturel dans deux ou trois jours - Aucun(e)
Les eaux du Gardon devraient retrouver leur aspect naturel dans deux ou trois jours - Luis Nabais
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu