Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Coups mortels à Mandeure : les collègues de la victime organisent une collecte en faveur de sa fille

mercredi 7 novembre 2018 à 19:09 Par Mélanie Kuszelewicz, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon et France Bleu

Une vente de gâteaux est organisée au magasin Super U de Mandeure jusqu'au samedi 10 novembre pour la fille d'Adelissa, cette jeune femme frappée à mort le 25 octobre. Les bénéfices seront reversés à la famille. Les clients défilent devant le stand pour montrer leur solidarité.

La vente de gâteaux pour la famille d'Adelissa se termine samedi.
La vente de gâteaux pour la famille d'Adelissa se termine samedi. © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

Mandeure, France

Depuis le 3 novembre, les employés du magasin Super U de Mandeure organisent une collecte pour la fille d'Adelissa, cette jeune femme morte dans la nuit du 25 octobre, probablement sous les coups de son conjoint. Tous les jours, des gâteaux sont vendus pour récolter des fonds pour la famille. La femme de 21 ans a travaillé pendant huit mois dans le magasin. Ses collègues ont été très touchés par sa mort. Le compagnon de la victime a été mis en examen pour meurtre sur conjoint et écroué. Leur petite fille de 14 mois a été placée sous la garde des services sociaux. 

Un élan de solidarité

C'est Karim Soufari, le directeur du supermarché qui a eu l'idée d'organiser cette collecte. "On s'est dit qu'il fallait qu'on aide du mieux qu'on pouvait la famille d'Adélissa" explique-t-il. Les employés du Super U, des habitants de Mandeure et d'ailleurs, viennent acheter ou donner des gâteaux par solidarité quotidiennement. 

Roger est venu avec sa petite-fille : "Je ne l'ai jamais rencontrée, mais je compatis et je trouve ça normal." Sabah a fait des beignets qu'elle pose sur la table : "C'est une personne qui m'a beaucoup marquée. Ça me touche en tant que femme, en tant que maman, en tant que personne".

Mardi soir, 8.000 euros avaient été récoltés. La vente se termine ce samedi.