Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les enseignants du lycée Paul Robert des Lilas exercent leur droit de retrait

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Après la mort d'un adolescent, mortellement poignardé près leur établissement, les enseignants du lycée Paul Robert des Lilas (Seine-Saint-Denis) ont voté ce lundi 7 octobre, leur droit de retrait.

Les abords du collège Marie Curie aux Lilas en Seine-Saint-Denis, où un adolescent a été poignardé à mort vendredi 4 octobre 2019.
Les abords du collège Marie Curie aux Lilas en Seine-Saint-Denis, où un adolescent a été poignardé à mort vendredi 4 octobre 2019. © Radio France - Hajera Mohammad

Les Lilas, France

Après la mort d'un jeune lycéen de 15 ans tué vendredi aux abords du collège Marie Curie et du lycée Paul Robert des Lilas (Seine-Saint-Denis), les enseignants des deux établissements se sont réunis en assemblée générale ce lundi 7 octobre dans la matinée. Les professeurs du lycée Paul Robert ont voté un droit de retrait.

Un vote pour marquer leur consternation et leur inquiétude face aux violences entre bandes rivales de jeunes des Lilas et des villes voisines (le Pré-Saint-Gervais, Romainville, Bagnolet, Pantin) qui provoquent de plus en plus de tensions dans et aux abords des établissements scolaires. 

Le lycéen tué vendredi dernier est mort lors d'une bagarre qui a éclaté sur fond de rivalités locales. Les trois mineurs gardés à vue depuis vendredi pour cette affaire ont été mis en examen pour assassinat en bande organisée et ils ont été placés en détention provisoire dimanche, indique le parquet.

Les enseignants réclament de réels moyens humains pour mettre un terme à ces violences. Il n'y a donc pas cours ce matin aux lycée Paul Robert mais les enseignants restent malgré tout sur place pour "encadrer" les élèves. 

Les parents d'élèves des Lilas mais aussi du Pré-Saint-Gervais d'où était originaire la victime appellent à des rassemblements dès demain matin pour dénoncer également la situation. 

Choix de la station

France Bleu