Faits divers – Justice

Les femmes redoutent de plus en plus de courir seules

Par Emmanuel Champale et Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche jeudi 20 mars 2014 à 6:00

Une dame en train d'effectuer seule son jogging - image d'illustration
Une dame en train d'effectuer seule son jogging - image d'illustration © Maxppp

L'agression d'une joggeuse lundi à Lapeyrouse Mornay dans la Drôme pose question. De plus en plus de femmes s'inscrivent dans des clubs pour courir, histoire de ne pas être seules sur les chemins. Des magasins de sport vendent même des bombes lacrymogènes.

Courir, ce n'est plus sans danger. Les cas se sont multipliés en Drôme Ardèche ces dernières années : à Tournon, la lycéenne Marie Jeanne est morte en juin 2011. Des agressions se sont déroulées également à Tain l'Hermitage, Chabeuil, Guilherand Granges mais aussi dans plusieurs autres régions.

De plus en plus de femmes s'inscrivent dans des clubs pour courir , histoire de ne pas être seules sur les chemins. Les professionnels de la course à pied recommandent de ne jamais courir seul(e), d'abord pour éviter les agressions mais aussi pour avoir du soutien en cas d'accident ou de problème physique.

Les femmes redoutent de plus en plus de courir seules

Lionel est patron d'un magasin spécialisé dans le running à Valence. Dans sa boutique, près des chaussures de jogging, au milieu du rayon lacet et lampes de poches, les client(e)s trouvent maintenant des petites bombes lacrymogènes. Il en a vendu une centaine l'an dernier.

Les femmes redoutent de plus en plus de courir seules