Infos

Les footballeurs de l'AS Valence saisissent le tribunal de commerce

Par Nathalie De Keyzer et Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 3 juin 2014 à 18:00

Gilbert Eymery, procureur adjoint de la Drôme lit son réquisitoire au tribunal de commerce de Romans, janvier 2014.
Gilbert Eymery, procureur adjoint de la Drôme lit son réquisitoire au tribunal de commerce de Romans, janvier 2014. © Stéphane Milhomme - Radio France

Un souci de plus pour les dirigeants du club de foot de l'AS Valence évoluant dans le championnat de CFA : les joueurs qui ne sont pas payés depuis février ont décidé de saisir le tribunal de commerce de Romans. Cette procédure laisse peu d'espoir d'avenir au club de la Drôme.

Les dix joueurs de l'AS Valence l'assurent : ils ne veulent pas être les fossoyeurs du club, mais là ils n'ont plus le choix. Le 7 mai dernier, les juges du conseil des Prud'hommes condamnaient le club de football de CFA à payer les salaires non versés depuis février dernier. Les athlètes ont été patients. Le club a d'abord fait comme s'il ne savait pas. Il a fallu envoyer un huissier. Mais toujours rien. Pas une centime de versé. Il faut dire que les caisses sont vides à l'AS Valence. Le déficit représente au minimum 300.000 euros, mais sans doute plus près de 600.000.

Le dernier recours possible

Alors contraints et forcés par la nécessité, les joueurs utilisent leur dernier recours possible : ils assignent le club au tribunal de commerce de Romans pour les six qui ont signé leur contrat avec la société anonyme sportive professionnelle, et au tribunal de grande instance pour les quatre dont le contrat dépend de l'association sportive "AS Valence". Dans les deux cas, si les salaires sont toujours impayés, les magistrats n'auront pas beaucoup de choix  : au mieux un redressement judiciaire, au pire une liquidation.

L'objectif pour les joueurs est de récupérer leurs salaires impayés via le système des AGS, ces assurances qui prennent le relais en cas de redressement ou liquidation. L'audience au tribunal de commerce pourrait être fixée avant le passage de l'AS Valence devant la DNCG le gendarme financier du foot. La semaine risque donc d'être fatale à tout point de vue au club moribond. 

Partager sur :