Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Sondage : les Français favorables à l’autorisation "maîtrisée" du cannabis

lundi 11 juin 2018 à 12:39 Par Léo Sanmarty, France Bleu

Les Français sont de plus en plus favorables à une autorisation "maîtrisée" du cannabis et plébiscitent le cannabis thérapeutique, selon une enquête Ifop pour Echo Citoyen et Terra Nova que franceinfo a révélé en exclusivité ce lundi.

Cannabis
Cannabis © Maxppp - Christophe Bertolin

L’opinion des Français sur le cannabis se trouve aujourd’hui à un "point de bascule", indique une étude Ifop* pour Echo Citoyen et Terra Nova, révélé par franceinfo ce lundi.

Les Français de plus en plus favorables à une "ouverture maîtrisée"

L'enquête affirme que "les Français sont prêts à envisager une politique alternative à condition qu'elle s'accompagne d'une régulation et d'un encadrement rigoureux". Elle explique qu'"une régulation et un encadrement du cannabis pourraient consister à fixer des règles concernant sa production, sa distribution et sa consommation en France, tout en maintenant son interdiction dans certains cas".

Selon l'enquête, 51% des sondés se déclarent favorables à cette idée de réserver l'usage du cannabis aux seuls adultes, contre 40% d'opinion contraire.

En revanche, les Français ne sont pas favorables à la "vente libre avec une régulation de l'Etat". Seuls 41% des sondés se déclarent favorables à l'idée que "le cannabis pourrait être mis en vente libre avec une régulation de l'Etat" (49% d'opinion contraire).

Le cannabis thérapeutique plébiscité 

82% des sondés plébiscitent l’autorisation du cannabis thérapeutique sur ordonnance médicale "dans le cadre du traitement de certaines maladies". 62% considèrent même que le cannabis médical devrait pouvoir être accessible sous toutes ses formes (médicamenteuse, fleur séchée, huile, extraction, etc.) 56% estiment qu’il devrait être remboursé par la Sécurité sociale.

Les Français interrogés jugent les politiques actuelles "inefficaces" 

Cette enquête montre que les Français interrogés sont "convaincus que les politiques actuelles ne fonctionnent pas". 66% des sondés jugent que ces politiques publiques sont "inefficaces" pour prévenir les risques de santé, 76% pour limiter la consommation de cannabis et 78% pour enrayer les trafics. Entre deux tiers et trois quarts des Français ne croient plus à la pertinence d’un système répressif, inspiré par la loi de 1970. Seuls 21% des sondés pensent qu’on ne devrait pas changer la loi actuelle.

Le profil des consommateurs de cannabis : jeunes, diplômés, urbains et CSP+

Un tiers des Français (34%), déclarent avoir consommé au moins une fois dans leur vie du cannabis et 2% de façon quotidienne. Les profils les plus répandus des consommateurs de cannabis sont les publics jeunes, les diplômés, urbains et dans les CSP+.

Le cannabis jugé moins "dangereux" que le tabac et à peine plus que l'alcool 

Pour la majorité des personnes interrogées, le cannabis reste un enjeu de santé publique. Mais les sondés portent désormais un jugement nuancé sur la dangerosité de ce produit qu’ils classent dans la même catégorie que l’alcool et le considèrent même comme moins dangereux que le tabac ou d’autres drogues comme la cocaïne ou encore des drogues psychédéliques comme le LSD.

De son côté, Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste, invité de franceinfo, ce lundi, s'est dit "favorable au moins à ce que le débat puisse avoir lieu parce que nous sommes le pays qui prohibe le plus Europe, et celui où on consomme le plus". 

Invité de France Bleu Provence matin, Renaud Muselier a estimé que la légalisation contrôlée du cannabis est "une piste à étudier". 

Cette enquête a été menée auprès d'un échantillon représentatif de la population de 2005 personnes majeures. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de l'interviewé) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 15 au 18 mai 2018.*