Faits divers – Justice

Les gendarmes azuréens se dotent d'un laboratoire d'analyses criminelles

Par Pauline Ben Ali, France Bleu Azur mardi 18 février 2014 à 12:36

Labo filet
Labo filet © Radio France - Pauline Ben Ali

Eric Ciotti, le président du Conseil général, Adolphe Colrat, préfet du département, et Gaël Marchand, colonel de gendarmerie étaient à la caserne Ausseur pour l'inauguration des locaux.

Les gendarmes se dotent désormais d'un laboratoire digne des meilleures séries policières. Le premier dans son genre dans les Alpes-Maritimes. Ce sont 110 m2 de locaux pour analyser des preuves, empreintes, traces de sang, tâches. Des analyses que les gendarmes effectuent déjà depuis longtemps mais pas dans ces conditions.

labo analyses crimes / ENRO

Le laboratoire a seulement couté 30 000 euros car les gendarmes étaient déjà équipés mais n'avaient pas de locaux adéquats. L'Union européenne voulait normaliser l'ensemble des laboratoires de criminalistique sur son territoire. La gendarmerie s'est donc mis au diapason en créant ce type de locaux dans tous les départements. Le département des Alpes-Maritimes est 36ème sur la liste à se doter de ce type de laboratoire .

Labo crimes / SON

Partager sur :