Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les gendarmes bretons contrôlent, verbalisent et accompagnent aussi

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Depuis le début du confinement, 339.000 personnes ont été contrôlées en Bretagne par la gendarmerie qui essaie aussi d’accompagner au mieux la population.

Les gendarmes bretons entendent #RépondrePrésent pendant le confinement
Les gendarmes bretons entendent #RépondrePrésent pendant le confinement © Radio France - Adèle Bossard

5,8% de verbalisation en Bretagne

Depuis le début du confinement, entre 2.500 et 2.800 gendarmes sont mobilisés chaque jour en Bretagne.

Ils ont contrôlé 339.000 personnes et relevé 19.600 infractions (5,8% des contrôles).

Délinquance en baisse, violences en hausse

Si la délinquance générale et les accidents de la route ont beaucoup baissé (-70 % d’accidents corporels, - 60 % de tués, - 75 % de blessés), les interventions pour violences intra-familiales ont, elles, augmenté de 68 %.

Les gendarmes ont aussi constaté un nombre important de grands excès de vitesse, que ce soit sur les axes principaux ou sur les routes secondaires de la région.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les gendarmes prêts à #RépondrePrésent

Mais au-delà du contrôle et de la répression, la gendarmerie essaie d’être au contact de la population, à travers l'opération #RépondrePrésent.

Les gendarmes n’attendent pas un signalement, mais vont au-devant, en appelant les personnes qui avaient fait part de problèmes il y a quelques temps (violences par exemple), pour leur demander comment se passe le confinement et, au besoin, intervenir.

Pour les personnes âgées, les gendarmes s’appuient sur les listes des mairies, de personnes signalées comme étant isolées.

Ils essaient aussi d’identifier les élèves en difficulté avec les maires et l’Éducation Nationale, pour prendre contact avec les parents et voir comment les aider (par exemple si le jeune est tombé dans la délinquance).

Les interventions pour violences intra-familiales ont augmenté de 68% en Bretagne
Les interventions pour violences intra-familiales ont augmenté de 68% en Bretagne © Radio France - Gendarmerie Nationale

Aide aux entreprises

La gendarmerie essaie aussi d’accompagner les entreprises qui en ont besoin. Sur Vitré, les gendarmes ont mis en place une hotline pour les entreprises qui ont des difficultés en ce moment, pour acheminer du matériel par exemple ou pour effectuer une surveillance accrue.

Pour évoquer tous ces sujets, le Général de corps d'armée Alain Pidoux, Commandant de la région de Gendarmerie de Bretagne est l’invité des France Bleu de Bretagne ce jeudi 30 avril à 8h15.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess