Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les gendarmes de Haute-Saône distribuent des diplômes et bons d'achats aux bons conducteurs

mercredi 2 mai 2018 à 16:29 Par Jean-François Fernandez, France Bleu Besançon

A la veille du mois de mai et de ses jours fériés, la gendarmerie de Haute-Saône a mené une opération originale. Distribution de diplômes de "bon conducteur" et de bons d'achat. Une mesure complémentaire aux traditionnelles opérations de contrôles avec verbalisation.

Monique 73  ans reçoit un diplôme de "Bon Conducteur"
Monique 73 ans reçoit un diplôme de "Bon Conducteur" © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Vesoul, France

"Il y a une majorité de bons conducteurs", le capitaine Vincent Simonet,  commandant de l'Escadron Départemental de Sécurité Routière de Haute-Saône estime que les conducteurs qui commettent des infractions sont minoritaires. La gendarmerie nous a habitué à des opérations de contrôles routiers avec verbalisation des contrevenants : il y a parfois des alternatives à la sanction avec par exemple la possibilité de choisir entre une verbalisation ou accepter de participer à une sensibilisation sur les conséquences des accidents de la route.

diplôme de bon conducteur - Radio France
diplôme de bon conducteur © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Une première en Haute-Saône

L'opération menée ce lundi 30 avril 2018  est une première dans le département de la Haute-Saône. En collaboration avec la préfecture, la gendarmerie a décerné des diplômes de "bon conducteur" à des automobilistes repérés pour leur comportement sur la route.

Deux voitures de gendarmerie se fondent dans la circulation et observent à distance le comportement des automobilistes. Les gendarmes qui repèrent un automobiliste pour son bon comportement le suivent sur quelques kilomètres. Si l'automobiliste ne commet pas d'infraction, les gendarmes se portent à sa hauteur et l'invitent à les suivre jusqu'à la sortie. Son identité et son permis de conduire son vérifiés, si tout est en règle, l'automobiliste est invité à se rendre sur le parking du centre commercial de Pusey. 

RN19 à Vesoul - Radio France
RN19 à Vesoul © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

on veut valoriser les conducteurs vertueux", Hélène Hargitai, directrice des services de cabinet, à la préfecture de Haute-Saône.

C'est la directrice des services de cabinet à la préfecture de Haute-Saône, Hélène Hargitai qui accueille les "bons conducteurs". Elle leur explique le but de l'opération et leur remet un diplôme. Le capitaine Simonet remet aux automobilistes sélectionnés des bons d'achats offerts par des commerçants de la zone commercial, 600 euros au total.

Reportage diplômes "bon conducteur"

Je vais l'encadrer et le mettre dans ma chambre" Monique, 78  ans

Monique, une conductrice de 78  ans qui a passé son permis de conduire en 1963 est toute surprise.  Quand elle a vu les gendarmes se porter à sa hauteur elle s'est demandé quelle faute elle pouvait bien avoir commise. Monique avoue conduire de la même façon, avec prudence, depuis le jour d'obtention de son permis.

Monique, 78 ans avec son diplôme - Radio France
Monique, 78 ans avec son diplôme © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

"Avec le prix que ça coûte (un permis)  on y fait attention" Alexandre 18 ans

Alexandre n'a que 18 ans, il a son permis depuis un mois seulement. Il est surpris, il trouve cela assez bluffant. Le jeune homme est vigilant au volant car un permis cela représente un investissement non négligeable en temps et en argent, il veut le conserver.

L'opération de remise de diplômes de "bon conducteur" devrait être renouvelée  d'ici quelques semaines ou mois.