Faits divers – Justice

Les gendarmes de la Dordogne mettent en garde contre les vols aux abords des cimetières

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord vendredi 30 octobre 2015 à 17:53

Un cimetière de Périgueux
Un cimetière de Périgueux © Radio France - Clément Carpentier

Si vous allez au cimetière en ce week-end de la Toussaint, prenez garde à votre voiture. Car c'est un grand classique: le vol dans les véhicules pendant que vous allez sur la tombe de vos proches. Les gendarmes publient de bons conseils sur leur page Facebook

Les voleurs ont rarement des scrupules. Pas même lorsqu'il s'agit d'honorer les morts. Et ils n'hésitent pas à profiter du chagrin des familles pour remplir leurs poches. Notamment en ce week-end de Toussaint , lorsque les familles se rendent sur les tombes de leurs parents ou de leurs proches. La gendarmerie de la Dordogne lance donc un appel à la prudence sur Facebook.

Les vols dans les voitures notamment qui sont garées sur les parkings des cimetières augmente de manière sensible. Les gendarmes rappellent que les cimetières surtout en zone rurale sont souvent loin des centres bourgs. Ce qui ne facilite pas la surveillance des véhicules. Alors les forces de l'ordre promettent d'être particulièrement attentives samedi et dimanche. Des actions seront menées aux abords des cimetières. Mais vous, vous pouvez les aider par des réflexes tout simples.

D'abord, verrouillez bien vos portes de voiture. Remontez vos vitres, ne laissez rien d'apparent dans votre véhicule comme des téléphones portables par exemple, ne cachez rien dans votre boîte à gants car elle n'est pas du tout sécurisée. Enfin composez le 17 en cas de comportement suspect.

En Dordogne, les affaires de vols aux abords des cimetières ou pendant des enterrement à l'église par exemple sont légions. En 2012 un homme de 48 ans avait été condamné à Périgueux pour 59 vols de ce genre en Dordogne en Charente et en Corrèze.

Les gendarmes lancent d'ailleurs un quiz sur les bons réflexes à adopter pour éviter les vols dans les voitures.