Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les gendarmes de la Vienne mettent en garde contre les faux démarchages en lien avec la Covid-19

-
Par , France Bleu Poitou

Ils veulent vendre des masques, du gel hydroalcoolique, sont parés d'un masque et se disent agents de mairie mais ont réussi à extorquer des centaines d'euros. Des individus sévissent ces derniers jours dans le sud de la Vienne, les gendarmes mettent en garde.

Gendarmerie - Image d'illustration
Gendarmerie - Image d'illustration © Radio France

Agée de 94 ans, une habitante de Leignes-Sur-Fontaine  reçoit de la visite au cours de la semaine dernière. Deux hommes se présentent en voiture à sa porte. Ils lui proposent des masques et du gel hydroalcoolique. Le tout pour 5 euros. Eux même dissimulés derrière un masque et munis de gilets jaunes, Ils prétendent être envoyés par la mairie. Les 5 euros étant "des frais de port", rapidement, la retraitée se laisse convaincre, elle part chercher du liquide. 

Problème : le maire Pierre-Charles PREHER n'a jamais envoyé personne, et quelques minutes plus tard les deux hommes dérobent plus de 600 euros détenus en liquide chez la nonagénaire. 

Mairie et gendarmes appellent à la prudence 

La scène s'est reproduite une dizaine de fois dans le sud de la Vienne ces derniers jours, à Montmorillon, Persac ou encore Chauvigny. Le maire de Leignes-Sur-Fontaine a décidé lui d'avertir ses administré "on a installé des panneaux dynamiques pour prévenir que ce sont de faux agents municipaux". 

A la gendarmerie de Montmorillon, le message est le même. Selon le capitaine Meunier, la période est particulièrement propice à ce genre "d'arnaque". Il conseille : "au moindre doute, il faut fermer la porte, ne pas les faire entrer, puis appeler la police pour vérifier si les mairies ont bien mis en place des démarchages, en l'occurence ici ce n'était pas le cas". 

Depuis d'autres faits ont eu lieu, notamment à Neuville-de-Poitou où c'est cette fois-ci à scooter qu'un individu a tenté de vendre des masques en porte à porte. Se présentant comme un agent de la mairie. La mairie dément avoir envoyé qui que ce soit et appelle donc à la prudence. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess