Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les gendarmes de la Vienne ouvrent une enquête sur "une arnaque à la panne bulgare"

-
Par , France Bleu Poitou

Après plusieurs signalements d'automobilistes ces derniers jours, la gendarmerie de la Vienne a ouvert une enquête sur une possible "arnaque à la panne bulgare". Sur le bord des routes, un conducteur prétexterait une panne pour soutirer de l'argent à ses victimes.

Les gendarmes de la Vienne mettent en garde les automobilistes contre une possible "arnaque à la panne bulgare".
Les gendarmes de la Vienne mettent en garde les automobilistes contre une possible "arnaque à la panne bulgare". © Maxppp - Alexandre Marchi

Poitiers, France

Après l'escroquerie au rétroviseur, la tendance du printemps dans la Vienne s'appelle "l'arnaque à la panne bulgare". Plusieurs automobilistes ont signalé à la gendarmerie la présence, sur le bord de plusieurs routes du département, d'un automobiliste suspect qui prétexterait une panne pour demander de l'argent ou un plein de carburant à d'autres conducteurs. 

"Nous avons plusieurs conducteurs qui nous ont signalé la présence d'un automobiliste, avec le capot ouvert, qui fait des gestes et qui essaye de susciter la pitié en demandant généralement de l'argent en échange d'une monnaie étrangère qui ne vaut pas grand-chose alors qu'en fait sa voiture se porte bien et c'est tout simplement une escroquerie" (Colonel Nicolas Belain)

"En général, l'automobiliste affirme être en panne et ne pas avoir de moyen de paiement, il vous demande de vous emmener à la station la plus proche, et en échange d'un plein de carburant, il vous propose la monnaie étrangère ou des bijoux en toc. A la base, quand cela a été décelé, il s'agissait de personnes originaires de Bulgarie qui échangeaient des billets bulgares en prétextant que cela avait autant de valeur que l'euro"  (Jérémie, Info Radar 86)

La gendarmerie recommande de ne pas s'arrêter

Chef des opérations du groupement de gendarmerie de la Vienne, le colonel Nicolas Belain appelle les automobilistes à la plus vigilance face à cette recrudescence d'"arnaques présumées à la panne bulgare". Précisant qu'il ne s'agit pas exclusivement de ressortissants bulgares, "nous avons eu affaire à des Britanniques et des Français, c'est une méthode qui a fait ses preuves comme les ventes de faux calendriers ou les arnaques au rétroviseur cassé". 

Ces automobilistes mal intentionnés seraient extrêmement mobiles et cibleraient les axes très fréquentés du département. "J'ai vu ce conducteur suspect vu entre Coulombiers et Fontaine-le-Comte et puis sur la route entre Parthenay et Bressuire, mais une heure avant, il était sur la route d'Ingrandes, il se serait aussi arrêté aux abords de Mignaloux, avant de reprendre la rocade pour rejoindre Poitiers Sud, certains l'ont vu aussi à Rouillé", raconte Jérémie, le fondateur d'Info Radars 86. 

La gendarmerie de la Vienne recommande de ne pas vous arrêter mais de tenter de relever le maximum de détails pouvant permettre l'identification de la voiture suspecte.