Faits divers – Justice

Les gendarmes de la Vienne permettent de démanteler une filière de recel de voitures de luxe volées

Par Rivière Isabelle, France Bleu Poitou vendredi 13 janvier 2017 à 16:50

Ce sont les gendarmes de la Vienne qui ont lancé l'enquête sur ce réseau de recel de voitures de luxe
Ce sont les gendarmes de la Vienne qui ont lancé l'enquête sur ce réseau de recel de voitures de luxe © Maxppp - maxppp

Les gendarmes de la Vienne ont participé le 9 janvier 2017 à une vaste opération de démantèlement d'une filière de recel de voitures volées; des voitures de luxe, dérobées à l'étranger et revendues en France via notamment des concessionnaires de la région angevine. L'enquête est partie de la Vienne.

L'enquête sur ce vaste réseau de recel de véhicules volés commence lorsque des gendarmes de la Vienne découvrent une voiture volée. une voiture de luxe dont ils remontent la piste.

Les trafiquants volaient des voitures de luxe à l'étranger

Grâce à cette enquête, on sait désormais comment fonctionnait ce réseau de recel de véhicules hauts de gamme.

Chaque fois, les trafiquants volent des voitures de luxe à l'étranger, les maquillent et les ré-immatriculent en France avec de faux documents étrangers. puis les voitures sont revendues, notamment via des négociants automobiles de la région angevine.

Le dossier est désormais sur le bureau du Parquet de Rennes. Dans un communiqué le procureur de la république de Rennes, Nicolas Jacquet, explique que :

"Le démantèlement a eu lieu il y a 3 jours".

Plusieurs interpellations et des véhicules hauts de gamme saisis

Au cours de l'opération plusieurs voitures volées sont saisies, et plusieurs personnes identifiées comme appartenant au reseau de receleurs, identifiées. Le 12 janvier 2017, 4 suspects sont présentées au juge d'instruction, et mises en examen pour recel en bande organisée, abus de confiance et détention de faux documents administratifs. Ils sont également poursuivis pour blanchiment et participation à une association de malfaiteurs. 3 d'entre elles sont placées en détention provisoire.

De multiples services ont collaboré à l'enquête

Le 9 janvier 2017, une opération judiciaire est menée pour procéder à l'interpellation des principaux protagonistes du réseau. L'opération a mobilisée la section de recherches de Poitiers, la section de recherches d'Angers, les groupements de gendarmerie de la Vienne et du Maine Et Loire, ainsi que l'Unité nationale d'appui judiciaire du pôle judiciaire de la gendarmerie nationale de Pontoise.

Précisons que les investigations ont été menées sur commission rogatoire d'un magistrat instructeur du JIRS la Juridiction inter régionale spécialisée de Rennes, par la section de recherches de Poitiers. Et ce sont leurs découvertes qui ont permis d'identifier la filière de recel de voitures de luxe volées.