Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les gendarmes de Vaucluse qualifient "d'irresponsables" les randonneurs et cueilleurs de champignons secourus

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse

On ne joue pas avec le respect du confinement. C'est le message des gendarmes de Vaucluse après avoir dû secourir le 11 novembre des randonneurs perdus à Oppède et des cueilleurs de champignons à Mornas. Les contrôles vont s'intensifier dans le département.

Les gendarmes de Vaucluse ont dû faire appel à l'hélicoptère de la sécurité civile de Marseille pour aller chercher trois randonneurs perdus à Oppède
Les gendarmes de Vaucluse ont dû faire appel à l'hélicoptère de la sécurité civile de Marseille pour aller chercher trois randonneurs perdus à Oppède © Maxppp - Dylan Meiffret

Les gendarmes de Vaucluse sont remontés face aux comportements qu'ils qualifient "d'irresponsables" d'un couple de cueilleurs de champignons et de trois randonneurs. Ces personnes se sont perdues et ont nécessité le déploiement d'importants moyens de secours. Ils ont tous été verbalisés pour non respect du confinement. 

Un hélicoptère pour aller chercher des randonneurs

C'est d'abord en ce jour férié du 11 novembre, un couple de cueilleurs de champignons qui se perd dans le secteur de Mornas. Des recherches conjointes des gendarmes et des pompiers sont entreprises, ils sont finalement retrouvés. 

Les trois autres contrevenants sont des randonneurs de 55, 57 et 66 ans. Mercredi, ils se retrouvent face à une barre rocheuse dans le secteur d'Oppède et ils ne peuvent plus faire demi-tour. Les gendarmes tentent de progresser de nuit à pieds jusqu'à eux mais c'est finalement un hélicoptère de la Sécurité civile de Marseille qui les a secourus par hélitreuillage vers 23h30. 

"Ces comportements sont irresponsables et font prendre des risques inconsidérés à ces personnes et aux secours" - Le lieutenant-colonel Patrice Ganzin

Ces interventions mettent en colère le lieutenant colonel Patrice Ganzin. L’occasion pour le commandant en second du groupement départemental de gendarmerie de Vaucluse de refaire passer un message de fermeté : "Ces comportements sont irresponsables et font prendre des risques inconsidérés à ces personnes et aux secours. On parle de moyens très importants déployés."

Le lieutenant colonel Ganzin rappelle qu'actuellement jusqu'à 800 contrôles sont effectués par les gendarmes chaque semaine en Vaucluse. "Nous faisons preuve de fermeté mais aussi de discernement. Dans leur majorité, les gens ont une attestation pour se déplacer. Parfois, ils se posent des questions. Nous avons une plateforme téléphonique dédiée, il suffit de composer le 17 et d'attendre d'être guidés. Nous pouvons aussi répondre à ce qu'il est possible de faire ou de ne pas faire pendant le confinement sur notre page Facebook". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess