Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les gendarmes du Calvados déjouent une tentative de rodéo urbain à Bernières-sur-Mer

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Les gendarmes du Calvados ont déjoué une tentative de rodéo urbain le 16 décembre 2020 à Bernières-sur-Mer. Le rassemblement sauvage n'a finalement pas pu avoir lieu. Et depuis, trois organisateurs ont été identifiés et l'un d'eux âgé de 17 ans entendus par les gendarmes.

Les gendarmes sont intervenus sur place pour déjouer le rodéo et depuis ils ont réussi à identifier trois organisateurs.
Les gendarmes sont intervenus sur place pour déjouer le rodéo et depuis ils ont réussi à identifier trois organisateurs. © Radio France - Marie Ameline

"Ce sont des rendez vous qui sont prévus à l'avance et qui sont annoncés bien souvent sur les réseaux sociaux". Le chef d'escadron Arnaud Durussel, commandant de l'escadron départemental de sécurité routière, prévient : lui et ses hommes sont à l’affût. Une première opération de gendarmerie a eu lieu cet été sur un rassemblement sauvage à Saint André sur Orne au sud de Caen. Avec des participants venus de toute la France. Les gendarmes avaient alors procédé à 18 interpellations, qui ont toutes donné lieu à des suites pénales. Ils avaient également confisqué 17 cyclomoteurs. 

Bis repetita le 16 décembre 2020, à Bernières sur mer, sur la Côte de Nacre. Les gendarmes sont intervenus dès le début du rassemblement prévu dans une rue de la commune. Ils ont en empêché la tenue. Mais l'affaire n'en est pas restée là, puisque depuis l'enquête s'est poursuivie et a abouti la semaine dernière à l'identification de trois organisateurs. L'un d'eux âgé de 17 ans a été entendu par les enquêteurs. Les deux autres devraient l'être dans les prochains jours.

Le commandant de l'EDSR prévient que de tels rassemblements sont interdits. Et que les organisateurs, voire les participants, encourent des sanctions pénales. Arnaud Durussel souligne également que les véhicules sont saisis, et que "les sommes qu'il faut débourser pour les récupérer sont déjà élevées". S'il faut ajouter à cela une amende, ça fait réfléchir avant d'enfourcher sa moto pour faire de la roue arrière en pleine rue...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess