Faits divers – Justice

Les gendarmes des Pyrénées-Atlantiques cherchent du cannabis... en hélicoptère!

Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn et France Bleu Pays Basque lundi 28 septembre 2015 à 18:42

Les gendarmes survolent une quinzaine de sites à la recherche de cannabis
Les gendarmes survolent une quinzaine de sites à la recherche de cannabis © Radio France - Axelle Labbé

Nous sommes au mois de septembre, c'est la période de récolte du cannabis. Dans les Pyrénées-Atlantiques, les gendarmes mènent en ce moment des opérations de recherche à bord d'un hélicoptère, pour repérer les plantations.

C'est la période récolte du cannabis. La semaine dernière, les gendarmes ont saisi 300 plants , d'une valeur de 600 000 euros, à Lescar, Mourenx et Orthez. Des plantations repérées grâce à des suvols en hélicoptère. Ce genre d'opération a lieu régulièrement en septembre dans les Pyrénées Atlantiques.

À bord, trois gendarmes : un pilote, un mécanicien et un enquêteur de la brigade de recherche. Et le but du jeu est donc de repérer les plantations de cannabis. Pas facile à l'oeil nu, au plus près l'hélicoptère descend à environ 60 mètres d'altitude, l'enquêteur prend donc beaucoup de photos, qui sont ensuite grossies sur l'ordinateur pour voir exactement ce qui pousse.

Le reportage d'Axelle Labbé à bord de l'hélicoptère

Comment définir les zones de recherche?

Les gendarmes retournent parfois aux endroits où ils ont déjà trouvé du cannabis. Ils se concentrent également sur deux types de cibles : près des cours d'eau, parce que le cannabis est une plante qui a besoin de beaucoup d'eau pour pousser. Et au dessus des champs de maïs : là aussi, c'est bien irrigué, et la hauteur des céréales permet de cacher les plantations au milieu. D'où l'intérêt donc de l'hélicoptère.

Tout cela va sans doute évoluer dans les mois à venir, puisque des gendarmes sont en ce moment en formation pour apprendre à piloter des drones, qui pourront donc ensuite remplacer l'hélicoptère.

Les drones pourraient remplacer l'hélicoptère - Le chef d'escadron C. Pépin