Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les gendarmes du Puy-de-Dôme recherchent les propriétaires de bijoux volés

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Près de 400 bijoux ont été récupérés par la police espagnole il y a un peu plus d'un an. L'enquête a permis de révéler que ces bijoux avaient été volés dans le Puy-de-Dôme en 2017. Près de la moitié sont encore sans propriétaire identifié.

Les gendarmes recherchent les propriétaires des bijoux volés
Les gendarmes recherchent les propriétaires des bijoux volés © Radio France - Alexandre Chassignon

Pendentifs, médaillons, colliers, gourmettes, boucles d'oreilles, bagues, alliances, il reste encore 239 bijoux dont la provenance est inconnue. Ils sont photographiés un par un et classés sur le site internet https://www.caj.ggd63.fr/, afin de pouvoir être identifiés par leurs propriétaires.

Des bijoux récupérés en Espagne en septembre 2017. Ce sont les policiers de la province de Castille et Leon qui les ont retrouvé, lors de l'interpellation de deux personnes d'origine roumaine. Au total, il y avait 1,1 kilo de bijoux en or. Les policiers espagnols ont diffusé l'information au niveau européen pour essayer de connaître leur provenance et ce sont les gendarmes de la compagnie de Clermont-Ferrand qui ont fait le lien. Les bijoux ont été volés dans le Puy-de-Dôme, au cours de cambriolages commis entre janvier et septembre 2017.

L'enquête est donc passée de la police espagnole à la gendarmerie du Puy-de-Dôme. Depuis six mois, les gendarmes ont retrouvé les propriétaires de près de la moitié des bijoux mais il en reste encore autant à identifier. Si jamais vous reconnaissez un bijou qui vous appartient, vous devez laisser vos coordonnées sur le site internet, les enquêteurs de la gendarmerie vous contacterons ensuite.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess