Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les gendarmes du Tarn mobilisés toute la nuit sur une fête clandestine à Lisle-sur-Tarn

-
Par , France Bleu Occitanie

Nuit agitée pour les gendarmes du Tarn qui ont procédé à 18 verbalisations : des jeunes s'étaient rassemblés dans un gîte pour fêter un anniversaire, au-delà du couvre-feu.

Voiture de la gendarmerie (Photo d'illustration)
Voiture de la gendarmerie (Photo d'illustration) © Radio France - Victor Vasseur

Les gendarmes du Tarn sont intervenus à trois reprises à Lisle-sur-Tarn dans la nuit de samedi à dimanche. Ils sont d'abord appelés vers 21h samedi soir pour des tapages nocturnes, venant d'un gîte loué. Dans ce gîte, 8 personnes avaient officiellement payé pour la nuit selon le propriétaire. Les gendarmes se sont finalement retrouvés face à une trentaine de jeunes, tous d'une vingtaine d'années, rassemblés pour fêter un anniversaire. 

Une partie d'entre eux ayant réussi à s'échapper de la maison, 18 jeunes sont finalement été verbalisés notamment pour non respect du couvre-feu. L'organisateur a été identifié, il est poursuivi pour mise en danger d'autrui

Violences entre participants à la fête

Les gendarmes interviennent une seconde fois, vers 1h du matin. Alcoolisés, les participants de la fête se bagarrent entre eux. L'un des jeune est blessé au poignet, puis transporté à l'hôpital par les pompiers. 

Troisième intervention dimanche matin, à 7h du matin. Le propriétaire du gîte, très en colère selon les gendarmes, se rend sur place pour chasser tous les fêtards restés dormir à Lisle-sur-Tarn : finalement des coups sont échangés entre les jeunes et le propriétaire, mais sans faire de blessé. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess