Faits divers – Justice

Les gendarmes intensifient les contrôles sur les routes des Bouches-du-Rhône pour les fêtes

Par Marion Bargiacchi et Violette Artaud, France Bleu Provence vendredi 23 décembre 2016 à 20:01

475 policiers et gendarmes seront déployés sur plus de 214 points de contrôles du département pour les fêtes.
475 policiers et gendarmes seront déployés sur plus de 214 points de contrôles du département pour les fêtes. © Radio France - Marion Bargiacchi

Ce weekend, les contrôles routiers s'intensifient. 475 policiers et gendarmes seront déployés sur plus de 214 points de contrôles du département. En ligne de mire, les comportements les plus à risque : l'alcool, la drogue et la vitesse.

Le soir du réveillon de Noël et du nouvel an, vous allez sans doute festoyer comme il se doit. La famille, les amis, rassemblés autour d'un bon repas... et d'un verre d'alcool ou deux. Mais sur les routes, pas question de prendre de risque. Les gendarmes et policiers du département ne vous feront pas de cadeau, car il en va de votre sécurité et de celle des autres.

Comme celui de cet automobiliste arrêté à la sortie de Carry. Les gendarmes le font souffler dans le ballon : positif. Plus de 0,5 g d'alcool par litre de sang. Pourtant, Jean-Claude s'agace : "Tout le monde a peur d'aller au restaurant, d'aller dans un bar. J'aurais dû passer par un autre chemin ! C'est les fêtes quand même !"

"On peut plus rien faire, on peut plus conduire, on peut plus boire... Je suis pas mortel quoi !" Jean-Claude, au dessus de la limite d'alcool autorisée pour conduire

Pas de cadeaux pour les fêtes

Justement, ce sont les fêtes et qui dit fêtes dit plus de circulation et plus d'alcool chez les conducteurs. Peu importe si Jean-Claude repart à pied, c'est autre chose qui désole le commandant Joël Sherrer. Il dirige l'escadron de sécurité routière des Bouches-du-Rhône : "Ils n'ont rien demandé et on vient leur annoncer la matin qu'ils ont perdu un être cher... C'est à eux qu'il faut penser."

"Moi j'imagine surtout les familles qui sont touchées par les drames de la route."

Pour rentrer en toute sécurité, pensez à désigner un capitaine de soirée, le "Sam" qui conduit mais qui ne boit pas. Sinon, osez demander à vos proches ou vos amis de vous héberger. Cela vaut toujours mieux que de ne pas rentrer. Depuis début 2016, 23 personnes ont perdu la vie à cause de l’alcool au volant dans les Bouches-du-Rhône.