Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : les gendarmes interviennent pour une fête clandestine nocturne à Ossas-Suhare au Pays Basque

Une centaine de jeunes gens se sont rassemblés dans une borde souletine d'Ossas-Suhare pour faire la fête. La manifestation clandestine s'est déroulée dans la nuit de dimanche à lundi. Les gendarmes ont verbalisé plusieurs personnes au petit matin.

Le rassemblement a eu lieu en dehors du bourg d'Ossas
Le rassemblement a eu lieu en dehors du bourg d'Ossas © Radio France - Jacques Pons

La bamboche s'est déroulée dans la nuit du dimanche 21 mars 2021 au lundi 22 mars, en périphérie du bourg d'Ossas-Suhare, au Pays Basque. La petite commune souletine d'une centaine d'habitants, est située à huit kilomètres de Tardets. En cette période de couvre-feu et de pandémie, les gendarmes sont intervenus au matin afin de contrôler les jeunes gens. Toute l’opération s'est déroulée dans le calme et sans débordement.

Une fête avec une centaine de personnes

Musiques et alcools ont rythmé la nuit avec peu de place pour les gestes barrières anti-Covid-19. Au total une centaine de personnes ont participé à cette nuit festive peu compatible avec la notion de couvre-feu. Informés de l'organisation de la manifestation, les gendarmes de la compagnie d'Oloron-Sainte-Marie se sont rendus sur place au petit matin. Le dispositif routier en place, ils ont attendu les fêtards en bas du chemin qui monte à la borde, avant de procéder aux contrôles. Plusieurs conducteurs ont été verbalisés, notamment pour alcoolémie et pour des infractions liées au code de la route. 

Ouverture d'une enquête

Une enquête est ouverte afin de trouver qui est l'organisateur de la fête clandestine. Mais les gendarmes ont du pain sur la planche. Selon nos informations de tels rassemblements ont lieu tous les week-end à Ossas-Suhare  mais aussi dans d'autres communes du Pays Basque. C’était le cas la veille dans la foret de Saint-Pée-sur-Nivelle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess