Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Les gens ne sont plus gênés d'écraser un policier", dénonce le syndicat Unité SGP Police dans le Tarn

-
Par , France Bleu Occitanie

Un homme est jugé ce mardi au tribunal correctionnel d'Albi pour refus d'obtempérer et mise en danger de la vie d'autrui. Le syndicat Unité SGP Police dans le Tarn dénonce une recrudescence des violences à l'encontre des forces de l'ordre.

Un homme est jugé à Albi pour refus d'obtempérer (illustration)
Un homme est jugé à Albi pour refus d'obtempérer (illustration) © Maxppp - Marc Ollivier

Un peu plus d'un mois après la mort d'une gendarme dans le Lot-et-Garonne, trois jours après la course-poursuite d'un chauffeur routier dans le Tarn-et-Garonne, un homme est jugé pour refus d'obtempérer ce mardi au tribunal correctionnel d'Albi dans le Tarn. Le syndicat Unité SGP Police dénonce des violences à l'encontre des forces de l'ordre en nette augmentation.

"Le confinement n'a rien arrangé, les violences sont croissantes envers les policiers." — Franck Hermet

Vendredi 7 août à Albi, un conducteur a été repéré par les policiers en train de téléphoner en conduisant. L'homme a refusé de s'arrêter et a pris la fuite en direction de la zone commerciale de Lescure-d'Albigeois. Il a finalement été interpellé quelques heures plus tard par les policiers qui ont pris des risques en poursuivant cet automobiliste de 26 ans jugé ce mardi après-midi en comparution immédiate.

Pour Franck Hermet, adjoint au syndicat Unité SGP Police dans le Tarn, les violences ne font qu'augmenter depuis des mois : "Le confinement n'a rien arrangé. On s'aperçoit dans nos départements qu'il y a des violences tous les jours envers les policiers. Tous les jours, sur la prise de service, on dit bien à nos collègues de faire attention, on prend rien à la légère, les différends, les accident, on est obligés de faire attention puisque maintenant les gens, un policier ça ne les gêne pas de les écraser".

"Tous les jours on dit à nos collègues de bien faire attention." — Franck Hermet

Le policier d'Albi déplore également la lenteur du système judiciaire : "On a fait une interpellation de cambrioleurs il n'y a pas longtemps, ils sont convoqués au tribunal en janvier donc on a le temps de les revoir".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess