Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Malgré l'interdiction, les gilets jaunes ont réussi à atteindre le centre-ville de Nancy

samedi 13 avril 2019 à 14:34 - Mis à jour le samedi 13 avril 2019 à 18:53 Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu Lorraine Nord

Des gilets jaunes ont décidé de se rendre à Nancy malgré l'interdiction de manifester ce samedi. Après avoir été repoussés une partie de l'après-midi, les manifestants sont parvenus à entrer dans le périmètre interdit avant d'être renvoyés vers le boulevard Lobau pour la dispersion du rassemblement.

Les manifestants ne peuvent pénétrer dans le centre ville de Nancy
Les manifestants ne peuvent pénétrer dans le centre ville de Nancy © Radio France - Cedric Lieto

Nancy, France

La manifestation regionale des gilets jaunes a beau être interdite par arrêté préfectoral,  des manifestants ont tout de même convergé vers la cité ducale ce samedi après-midi.

Après avoir été invités à quitter le coeur de ville sous peine d' être verbalisés, les gilets jaunes se sont rassemblés à l'extérieur du périmètre et ont défilé tout l'après-midi autour puis dans le centre-ville. Ils étaient environ 300 au plus fort du rassemblement selon nos estimations. 

Un "jeu" du chat et la souris qui a duré tout l'après-midi entre manifestants et forces de l'ordre. La présence des gilets jaunes sur les axes routiers a occasionné des perturbations notamment sur le réseau de transports en commun. Les voies du tramway ont été occupées quelques minutes, tout comme celles de la SNCF.

C'est en traversant les voies que les gilets jaunes ont finalement gagné le périmètre qui leur était interdit. Les forces de l'ordre ont finalement renvoyé la centaine de manifestants restants vers le boulevard Lobau pour des contrôles d'identité.

Quatre interpellations

Quatre manifestants ont été arrêtés au cours du rassemblement : ils ont été placés en garde à vue, l'un pour détention d'arme (une fronde) et les autres pour outrages, rébellion et menaces de morts sur personnes dépositaires de l'autorité publique. 42 manifestants ont été verbalisés pour avoir participé à un rassemblement interdit avec à la clé une amende de 135 euros, selon la préfecture de Meurthe-et-Moselle. Il n'y a pas eu de blessés, ni de dégradations au cours du rassemblement.