Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les habitants d'un immeuble de Corgoloin évacués, leur immeuble menaçait de s'effondrer

-
Par , France Bleu Bourgogne

Les habitants d'un petit immeuble -un ancien hôtel-restaurant- de deux étages à Corgoloin ont du évacuer leurs logements. Le maire a pris un arrêté de "péril imminent". Les cinq familles qui vivaient là ainsi que l'auto-école du rez-de-chaussée ont eus huit jours pour faire leurs valises.

L'immeuble du 13 place de la mairie à Corgoloin dont les accès sont désormais barrés par des barrières Vauban
L'immeuble du 13 place de la mairie à Corgoloin dont les accès sont désormais barrés par des barrières Vauban © Radio France - Thomas Nougaillon

Corgoloin, France

Les habitants d'un immeuble de Corgoloin près de Beaune n'oublieront certainement jamais ce Noël 2018. Ils ont dû quitter précipitamment le bâtiment situé 13, place de la mairie. Pourri depuis des années par des infiltrations d'eau une partie menacerait de s'effondrer. Le maire Dominique Véret a donc pris "un arrêté de péril imminent". 

Les habitants ont dû se reloger à leurs frais

Les habitants et l'auto-école installée en rez-de-chaussée avaient huit jours pour quitter les lieux. Les derniers sont partis ce dimanche matin. Les cinq familles qui vivaient là ont dû se débrouiller seules ou en concertation avec leurs propriétaires pour se reloger à leurs frais. Pourront-elles un jour rentrer chez elles? Et si oui quand?   

L'immeuble de Corgoloin - Radio France
L'immeuble de Corgoloin © Radio France - Thomas Nougaillon

Thierry Donzel, lanceur d'alerte

Le propriétaire de l'auto-école, Thierry Donzel, a acheté son local en 2013. Quelques temps après c'est lui qui s'était rendu compte qu'il y avait un gros soucis d'infiltration d'eau. Il avait à l'époque immédiatement entamé des procédures judiciaires qui n'avaient jamais abouties.  "Ce qui s'est passé c'est que l'ancien propriétaire du logement du dessus, a cassé la verrière qui donnait dans la cuisine pour en faire une terrasse privée, sans étanchéité. L'eau s'est infiltrée, a pourri les murs puis a pourrit toutes les poutres puisque évidemment, toutes les poutres sont en bois." Pour autant selon Thierry Donzel, lui, pense qu'il n'y a pas de risques d'effondrement de la bâtisse. "Les poutres porteuses, elles, ne sont pas touchées puisque ce sont des poutres métalliques" explique t-il. Mais il n'en veut pas au maire de la commune. "On ne peut pas en vouloir au maire" dit-il. 

Thierry Donzel

Thierry Donzel alerte depuis des années sur les infiltrations d'eau dans cet immeuble - Radio France
Thierry Donzel alerte depuis des années sur les infiltrations d'eau dans cet immeuble © Radio France - Thomas Nougaillon

"Une évacuation pour la sécurité des habitants de l'immeuble" explique le maire

Dominique Véret, le maire de Corgoloin, qui revient sur cet arrêté de péril imminent et ses conséquences. "Cela implique une évacuation pour la sécurité des gens, cet arrêté a été affiché sur l'immeuble, j'ai fait poser des barrières Vauban pour interdire le stationnement. Une fois que les travaux seront faits et que l'immeuble sera consolidé les habitants pourront revenir" assure le premier magistrat. Y avait-il un risque de voir l'immeuble s'écrouler selon lui comme on a pu le voir à Marseille récemment ? "Non, ce n'est pas comme à Marseille. Avec l'avis de l'expert on avait encore un peu de temps pour procéder à l'évacuation. Mais j'ai laissé huit jours aux habitants pour qu'ils puissent se retourner et retrouver un logement. J'aurais pu attendre un peu plus longtemps mais le principe de précaution fait que..." avance prudemment le maire de Corgoloin.  

Dominique Véret, le maire de Corgoloin

Marie-Aude, mère de famille de 4 enfants, et son mari se logent dans un gîte de la commune... - Radio France
Marie-Aude, mère de famille de 4 enfants, et son mari se logent dans un gîte de la commune... © Radio France - Thomas Nougaillon

"On se fait beaucoup de souci"dit une mère de famille

Marie-Aude Soumahoro et son mari, sont parents de 4 enfants, propriétaires d'un appartement de 140 mètres carrés au deuxième étage de cet immeuble, la famille est obligée depuis dimanche de louer un gîte dans le village. En quelque jours ils sont passés d'une vie rangée à une vie de galère. Marie-Aude est très inquiète. "C'est l'inconnue totale, c'est la désorganisation, c'est l'inquiétude. On se fait aussi beaucoup de souci sur le plan matériel et financier. Parce que nous sommes dans un gîte que ma mère nous offre généreusement pour une semaine. Mais ensuite il va falloir qu'on en prenne un autre pour trois mois. Mais nous devons payer le loyer du gîte et les traites de notre appartement courent toujours. On est dans le caca."

Marie-Aude Soumahoro

L'immeuble inquiète Virginie. La grand-mère de cette jeune femme de 36 ans vit juste en face du bâtiment. - Radio France
L'immeuble inquiète Virginie. La grand-mère de cette jeune femme de 36 ans vit juste en face du bâtiment. © Radio France - Thomas Nougaillon

Une réunion très attendue le 15 janvier prochain 

C'est le 28 novembre dernier que le syndic a alerté le maire de Corgoloin: suite à une expertise qui venait d'être réalisée, l'immeuble était jugé en péril. Dominique Véret a alors décidé de saisir le Tribunal Administratif afin qu'un expert soit nommé et puisse le conseiller sur les mesures à prendre. Il a ensuite opté pour cet arrêté de péril imminent. Avant un éventuel retour des habitants dans leurs logements, l'immeuble doit subir de gros travaux. Ils pourraient en savoir un peu plus prochainement: une réunion de copropriété en présence du syndic est prévue le 15 janvier 2019.

Thierry Donzel, invité de France Bleu Bourgogne

  • Ce mardi 25 décembre 2018 à 8h11 sur l'antenne de France Bleu Bourgogne vous entendrez -en longueur- l'interview de Thierry Donzel. Rendez-vous sur le 98.3 ou le 103.7 ou bien sur le lien ci dessus.
Choix de la station

France Bleu