Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Rodéos urbains à Besançon : un loueur de scooters arrêté

-
Par , , France Bleu Besançon

Avec le retour des beaux jours, les rodéos urbains reprennent au quartier Planoise de Besançon, au grand dam des habitants. Ce mardi, les policiers bisontins ont interpellé un homme qui louait des scooters, utilisés pour des rodéos.

Le retour des fortes chaleurs rime avec retour des rodéos urbains.
Le retour des fortes chaleurs rime avec retour des rodéos urbains. © Radio France - Elie Abergel

Besançon, France

Un loueur de scooters utilisés pour des rodéos urbains a été interpellé ce mardi par les policiers de Besançon, qui ont aussi saisi 22 deux-roues pendant la perquisition, ainsi que des documents. Cette arrestation est le fruit d'une longue enquête, menée par le commissariat bisontin depuis plusieurs mois, face aux nuisances des rodéos dans le quartier de Planoise

Après avoir déjà interpellé des conducteurs en flagrant délit, ils ont découvert que beaucoup des scooters aux plaques d'immatriculations masquées venaient du même loueur, installé près de la place Cassin. Les policiers soupçonnent cet homme de ne pas avoir été très regardant sur l'identité des clients, d'avoir encaissé de préférence en liquide. Il a été placé en garde à vue ce mardi après midi.

Des rodéos insupportables pour les riverains

Dans le quartier de Planoise, les rodéos urbains pourrissent la vie des riverains : "J'ai beau avoir du double vitrage et être au quatrième étage, ça reste très très bruyant", commence Esseline, 25 ans. "Alors l'été il faut choisir, soit le bruit des deux roues, soit la chaleur, mais c'est compliqué de dormir fenêtre ouverte", poursuit la jeune femme. 

Ces rodéos urbains ne datent pas d'hier, mais ils sont moins fréquents en hiver quand il fait très froid la nuit. L'année dernière déjà, 18 motos et un quad ont été saisis par la police. 

"_Ce sont des jeunes, souvent par deux sur un seul véhicule, une moto très bruyante, sûrement trafiqué_e", comme Geneviève, une habitante du quartier. Le bruit la gêne-t-elle ? "Oui, je ne peux pas regarder ma série télévisée le soir fenêtre ouverte, ou alors il faut mettre le son très fort", explique cette retraitée bisontine.