Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Municipales à Moissac : le RN favori, les habitants impatients que la campagne se termine

-
Par , France Bleu Occitanie

Le parti d'extrême droite, largement en tête au premier tour des élections municipales, a toutes les chances de l'emporter dimanche à Moissac (Tarn-et-Garonne). Beaucoup d'habitants attendent avec impatience la fin de la campagne dans une ville surtout marquée par sa pauvreté.

Moissac changera quoi qu'il arrive de maire ce dimanche.
Moissac changera quoi qu'il arrive de maire ce dimanche. © Radio France - SM

Ce sera un des points chauds des élections municipales version 2020. La ville de Moissac pourrait dimanche élire un maire Rassemblement National.  Romain Lopez (RN) mène une liste appelée « Retrouvons Moissac ». Il a failli l’emporter au 1er tour. Il lui manquait alors 123 voix. Il a réuni 47,02 % des suffrages. Face à lui dimanche, Estelle Hemmami (DVG), pour la liste "Territoires et Moissac Solidaires", est arrivée en deuxième position avec 23,09% au 1er tour. 

Pendant toute campagne, il a beaucoup été question de la présence des travailleurs bulgares, des saisonniers qui travaillent chez les agriculteurs du secteur. Mais à quelques jours du scrutin, les Moissagais parlent surtout de l’avenir incertain de leur ville moyenne. 

Médias nationaux 

Les médias nationaux ont beaucoup parlé de Moissac, qui pourrait tomber dans l’escarcelle du Rassemblement national. Alors, la plupart des habitants n’ont pas forcément aimé entendre parler de leur ville comme d’un symbole sur le plan national. "On en a ras de bol d’entendre parler de nous sur BFMTV et partout. Même ma fille, à Château-Thierry dans la Marne, elle a entendu parler de Moissac sur M6." 

Pas de travail, des conflits entre communauté... Cet électeur a choisi. "Ça ne plait pas à tout le monde le RN, mais ils n’ont qu’à venir vivre ici. Après, ils verront bien." Ce qui est sûr aussi, c’est que pour beaucoup ici, le RN est un parti comme les autres. Cette femme de 60 ans n’a pas voté au premier tour. Mais au second, elle a choisi Romain Lopez. "Je n’ai pas peur de Le Pen. Non. C’est comme la gauche ou la droite. Ça dépend des projets."  

Mauvaise image de la ville pour les touristes ? 

Un vote RN qui pourrait pénaliser une ville touristique disent certains. Quand d’autres insistent, Moissac est exemplaire. Exemplaire des villes moyennes qui se paupérisent. _"_Le problème, c’est une grande misère. Ici, on travaille avec des emplois saisonniers liés à l’agriculture. C’est une situation très difficile pour les gens qui par moments se retrouvent avec rien. Et les Bulgares, par exemple, on les laisse totalement livrés à eux-mêmes." 

Les Bulgares justement, eux qui ont été le sujet de la campagne, tentent de se faire oublier. De rappeler aussi que chaque communauté qui arrive a eu ses problèmes.  "Il y a des gens qui font un peu de bruit. Mais ce n’est pas méchant. Ce ne sont pas des terroristes, les Bulgares. C’est juste une autre culture. Ils cherchent les problèmes. Et si ça n’était pas les Bulgares, ce seraient les Algériens ou les Marocains."  Deux quartiers de Moissac sont classés en quartiers prioritaires de la ville, c’est-à-dire parmi les plus pauvres de France. 

Un des enjeux, ce sera aussi l’abstention. Plus de la moitié des électeurs se sont abstenus en mars (50,78 %). Et comme François, beaucoup ne savent pas pour qui ils vont voter dimanche. Selon lui, les deux listes sont dépassées par les enjeux pour Moissac. 

Un Moissagais qui ne sait pas pour qui il va voter dimanche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu