Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les Hautes-Pyrénées augmentent les contrôles routiers

-
Par , France Bleu Béarn

Même si l'année dernière, la mortalité routière a baissé en France, les accidents mortels dans les Hautes-Pyrénées sont restés stables. La préfecture a donc mené ce lundi une grande opération de contrôle autoroutier pour sensibiliser les conducteurs.

Opération de contrôle à Lourdes
Opération de contrôle à Lourdes © Radio France - Maud Calvès

Lourdes, France

Lourdes, Tarbes, Bordères sur l'Echez, Horgues, Bagnères-de-Bigorre et Bazet... Les gendarmes et les policiers ont mené plusieurs contrôles d'alcoolémie, de stupéfiants et de vitesse sur les routes du département ce lundi.  Si la mortalité routière et le nombre d'accidents étaient en baisse l'année dernière sur l'Hexagone (196 morts en moins), c'est l'inverse dans les Hautes-Pyrénées. Quatre personnes supplémentaires sont décédées sur les routes à la même période portant à 13 le nombre de morts. Depuis le début de l'année, le nombre d'accidents repart à la hausse avec 41 accidents recensés fin mai contre 27 l'année dernière dans le département. 

La peur du gendarme et du policier existe toujours. Il y a encore des gens qui sont un peu paniqués quand ils s'arrêtent, ils sont incertains dans leurs manœuvre... Il faut garder cette crainte. Il n'y a pas de raison d'avoir peur de nous, mais il ne faut rien avoir à se reprocher"    
— Commandant en chef du commissariat de Lourdes, Christophe Eustache

Les forces de l'ordre augmentent donc les contrôles sur les routes du département. Depuis le début de l'année, ils ont réalisé plus de 15 000 dépistages d'alcoolémie et plus de 800 de stupéfiant. Les contrôles pour excès de vitesse sont eux en baisse. Les chiffres sont plutôt positifs, les conducteurs semblent rouler moins vite (une baisse de 20%) et faire plus attention à la conduite en état d'ivresse (moins 24%). 

La préfecture organise le 17 juin, une formation gratuite à la sécurité routière pour les motards. Les 70 places disponibles sont parties très rapidement. Une opération nécessaire puisque sur les 13 tués sur les routes du département l'année dernière, quatre étaient des motards. 

2019 : les accidents repartent à la hausse

Au niveau national, le nombre de morts sur les routes a enregistré son plus bas niveau l'année dernière : 3488 décès, ce qui représente  196 morts en moins sur les routes par rapport à 2017. En revanche, les conducteurs de motos et de vélos en sont plus victimes. Néanmoins, depuis le début de l'année, les accidents, les blessés et la mortalité augmentent par rapport à la même époque l'année dernière. 

Les excès de vitesse pouvant être imputés à l'abaissement des 90km/h n'auront plus lieu d'être puisque deux amendements de la loi d'orientation sur les mobilités, examinée au Sénat à partir de ce lundi, prévoit de donner aux présidents de conseils départementaux et aux préfets, le droit d'assouplir cette limitation sur les routes à deux voies.