Faits divers – Justice

Les hélicoptères de combat de Pau tuent 65 pintades

Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn, France Bleu Gascogne et France Bleu mercredi 21 octobre 2015 à 16:07

Un élevage de pintades (illustration)
Un élevage de pintades (illustration) - fotolia

Des hélicoptères de combats du 5e RHC de Pau ont survolé un élevage de pintades dans le Gers. Le bruit a causé le décès de 65 pintades. L'armée s'est engagée à rembourser l'éleveur.

Une agriculture gersoise accuse l'Armée d'être responsable de la mort de 65 de ses 3900 pintades. Des appareils du 5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau ont effrayé ses bêtes en survolant son élevage à Mormès, près du Houga, en fin de semaine dernière (dans la nuit de jeudi à vendredi). Vanessa Larrieu a saisi la gendarmerie de Riscle.

Ils devraient au moins avertir. Les pintades, ça s'affole pour un rien !

—Vanessa Larrieu l'éleveur des pintades mortes

La colère de l'agricultrice

L'armée rembourse les dégâts collatéraux

Le 5e RHC reconnaît sa responsabilité dans cette histoire et s'engage à rembourser les 65 pintades. Ce genre de dégâts est inévitable. Ce genre d’élevage est impossible à repérer, surtout en vol de nuit. Un vol tactique à cinquante mètres du sol et à 100 km/h. 

L'an dernier, le vent soulevé par une escadrille avait couché des vignes dans le secteur de Madiran. Là aussi, l'armée avait indemnisé l'agriculteur.

Le lieutenant colonel Jérome Thiébaut commandant en second du régiment