Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Série d'incendies criminels à Grenoble

Les incendies criminels d'antennes-relais de l'agglomération grenobloise revendiqués sur un site libertaire

-
Par , France Bleu Isère

On savait que les incendies étaient criminels, 3 antennes-relais ont été endommagées dans la même nuit de dimanche à lundi dans l'agglomération grenobloise. On se doutait qu'ils pouvaient être le fait de la mouvance libertaire. Une revendication a été publiée ce mardi sur un de ses sites internet.

La structure métallique du pylone de l'antenne-relais incendiée n'est pas endommagée
La structure métallique du pylone de l'antenne-relais incendiée n'est pas endommagée © Radio France - Denis Souilla

Un texte de revendication sur un site libertaire

"Dans la nuit du 17 au 18 mai 2020, nous avons incendié l’antenne-relais de Haute-Jarrie" peut-on lire dans un post publié ce mardi sur un des sites bien connus de la mouvance libertaire. Le texte dénonce l'omniprésence dans notre société de la technologie en général, et des télécommunications en particulier. _"_Les antennes-relais figurent parmi tous les intrus qui défigurent les paysages" lit-on un peu plus loin avec ces arguments : "Le confinement a assez montré que les télécommunications sont centrales dans la vie des « gens » au point d’accepter de s’autoenfermer. Alors que certaines personnes, avec leurs fumisteries de fenêtres (« cortège », « manif »…), ont choisi son simulacre, d’autres ont (continué à) propagé(r) la révolte en taggant, brisant, collant sabotant, incendiant…"

Des incendies criminels qui s'ajoutent à une longue série

Dans la nuit de dimanche à lundi, trois antennes-relais ont brûlé dans l'agglomération grenobloise, successivement à la Tour-sans-Venin au dessus de Seyssinet-Pariset, à Haute-Jarrie et à Herbeys. Ces attaques groupées sur des installations de télécommunications ne laissent aucun doute sur leurs origines criminelles, surtout qu'elles s'ajoutent à une longue liste dans la région Auvergne-Rhône-Alpes mais aussi dans toute la France .

A Grenoble, elles allongent aussi la série d'incendies criminels sur des bâtiments symboliques comme des gendarmeries, la salle du conseil municipal, le Centre Culturel Scientifique et Technique, les studios de France Bleu Isère, ainsi que sur des entreprises privées. Toutes ont été revendiquées sur les mêmes sites libertaires.

Toujours des coupures de téléphonie, télévision et radio

Un hélicoptère est venu ce mardi apporter trois nouveaux abris sur le site de l'antenne-relais incendiée dans la nuit de dimanche à lundi. Car le feu a endommagé les locaux techniques et les câbles du relais, mais pas sa structure métallique. C'est ce qu'ont constaté les techniciens qui ont pu venir sur place après le départ de la police scientifique . Il s'agit maintenant de nettoyer la suie, et de décontaminer le pylône pour  permettre aux experts d'évaluer complètement les dégâts. Viendra ensuite le temps des réparations et des tests. 

Plusieurs jours pour une remise en service

Autant dire qu'il  faudra encore plusieurs jours avant de remettre en service l'antenne qui desservait en TNT 420 000 personnes de l'agglomération et du Vercors. Les auditeurs de 16 radios (dont France Bleu Isère, France Inter, France Culture et France Musique) sont également privés de leurs programmes habituels, comme les clients de trois opérateurs téléphoniques, Bouygues, SFR, et Free). En attendant, les téléspectateurs peuvent recevoir la TNT par l'émetteur de Chamrousse et les auditeurs de France Bleu Isère se mettre sur la fréquence 102.8 avant de retrouver le 98.2 devenu muet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess