Faits divers – Justice DOSSIER : Décès d'Henri Emmanuelli

Les Landais, émus, après la mort d'Henri Emmanuelli : "On est tous orphelins"

Par France Bleu Gascogne, France Bleu Gascogne mardi 21 mars 2017 à 13:47

Henri Emmanuelli en 2014.
Henri Emmanuelli en 2014. © Radio France -

Né en Béarn, Henri Emmanuelli défendait depuis 35 ans le département des Landes. Les Landais se souviennent avec émotion, ce mardi, d'un homme qui a profondément marqué la Chalosse et la Gascogne, alors que son décès a été annoncé ce mardi matin.

Vous avez été nombreux à appeler France Bleu Gascogne pour témoigner ce mardi, après l'annonce de la mort d'Henri Emmanuelli. Geneviève, par exemple, a voulu souligner l'action politique du socialiste pour le département : "J'ai beaucoup de peine car nous savons tous ce que nous devons à Monsieur Henri Emmanuelli. Nous nous sentons tous orphelins. Il a été toujours soucieux de défendre les plus faibles. [...] Il a fait beaucoup pour défendre les personnes âgées, c'est notamment lui qui est à l'inistiative du village Alzheimer. il a été l'un des premiers à organiser les transports scolaires gratuits...."

►►► LIRE AUSSI | L'ancien ministre Henri Emmanuelli est mort

France Bleu Gascogne a également croisé beaucoup de Montois surpris et attristés ce mardi matin, quelques minutes après l'annonce de la mort d'Henri Emmanuelli. "C'est un homme qui va manquer beaucoup, c'était un homme avec qui on pouvait parler." Et même ceux qui n'étaient pas sur la même ligne politique voient dans son décès une grande perte pour Mont-de-Marsan.

Les réactions des Montois, quelques minutes après l'annonce de la mort d'Henri Emmanuelli.

"Alors que je suis un « petit », il m'a serré la main"

Dominique, très ému, lui aussi, parle sur l'antenne de France Bleu Gascogne d'un "grand homme", à qui il doit beaucoup, en tant que président du conseil départemental. "Il s'occupait même des gens dans la misère. Je me suis retrouvé au RSA. J'ai été vraiment démuni, dans la rue. Emmanuelli est beaucoup intervenu pour le RSA, pour des bons de transports... J'ai encore l'image de lui, lors de l'inauguration de la maison de retraite de Castets, il m'a serré la main. Alors que je suis "un petit", il m'a serré la main."

Ecoutez l'émotion de Dominique, sur France Bleu Gascogne.

"On perd un grand défenseur des traditions landaises.", explique encore Florence, qui se souvient d'une anecdote, lors d'une manifestation festive liée à la course landaise : "Il était parti avec un kart au milieu de l'expo, on a cru qu'il allait défoncer tous les stands !"

►►► LIRE AUSSI | Mort d'Henri Emmanuelli : les Landes étaient "son ancrage, sa vie, son coeur"

Les Landais se sont également exprimés sur Facebook, et notamment sur la page de France Bleu Gascogne. Michèle, notamment, parle d'un "grand personnage, « droit dans ses bottes » , qui a beaucoup fait pour les Landes avec conviction et détermination. Une pensée pour sa famille que j'ai eu occasion de côtoyer." Marijo, elle aussi, est très émue de la nouvelle, se souvient d'un "grand MONSIEUR, qui a œuvré avec un grand acharnement pour les Landes.... Que j'ai eu le plaisir de rencontrer en 1987.... Un homme abordable et à l'écoute de tous, petits ou grands.... Reposez en paix Mr Henri :'("

Henri Emmanuelli est mort à l'âge de 71 ans des suites d'une longue maladie, a annoncé mardi la famille de l'ancien ministre socialiste. Il était hospitalisé à Bayonne depuis vendredi dernier et avait raté lundi la session du budget du département des Landes qu'il présidait. Il occupait également toujours ses fonctions de député des Landes, malgré l'annonce en mars 2016 de sa maladie, une neuropathie.