Faits divers – Justice

Les livreurs de pizzas évitent certains quartiers pour des raisons de sécurité

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région lundi 4 août 2014 à 12:05

Pizza (illustration).
Pizza (illustration). © MaxPPP

Les livreurs de pizzas ne se déplacent plus dans certains quartiers sensibles où les vols et les agressions se multiplient. C’est le cas dans les Yvelines, à Poissy. Pour ne pas mettre leurs livreurs en danger, une grande chaîne a décidé de ne plus livrer de pizzas à La Coudraie et à Beauregard.

Cela fait plus d’un an que les clients ne peuvent plus se faire livrer des pizzas dans des quartiers sensibles de Poissy. Pour Domino’s pizza, c’est la sécurité de ses salariés qui est en jeu. Son gérant a décidé de ne plus faire apporter de pizzas chez les clients de certains quartiers comme celui de La Coudraie ou de Beauregard. Selon lui, ses livreurs ont dû faire face à des agressions gratuites .

E Pas de sécurité pas de pizza !

Depuis son installation, il y a deux ans, il a aussi subi de nombreux dégâts. Il règnerait, selon lui, une ambiance malsaine causée par des concurrents qui n’ont jamais accepté son implantation dans la ville. "Depuis le premier jour, menaces, agressions, fausses commandes, ils ont brulé les scooters, ils ont brulé mon magasin. " explique Ozgur Karacoka, le gérant de Domino’s pizza qui préfère aujourd’hui se priver de centaines de commandes plutôt que de faire prendre des risques à ses employés.

S Pas de sécurité pas de pizza !

Il n’est pas le seul à arrêter de se déplacer dans certains quartiers.

Selon Pizza Hut, un tiers des franchisés auraient déjà suspendu leurs livraisons dans un secteur ou dans certaines rues toujours pour des raisons de sécurité. Mais ces décisions, contrairement à ce qui se passe à Poissy, sont souvent provisoires.