Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les locataires transforment leur appartement en piscine à Saint-Memmie, la police de Châlons intervient

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Dans la nuit de samedi à dimanche, la police de Châlons-en-Champagne est intervenue, dans un appartement de Saint-Memmie. Appelés pour tapage nocturne, les fonctionnaires ont découvert une piscine installée dans le salon. L'eau s'infiltrait chez les voisins.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Maxppp - David HANISCH

De mémoire, on n’avait encore jamais vu ça au commissariat de Châlons-en-Champagne. Dans la nuit de samedi à dimanche, un peu avant 3h du matin, une équipe est appelée pour tapage dans un immeuble de Saint-Memmie, près de Châlons-en-Champagne. Les voisins se plaignent du bruit mais aussi de l’eau qui coule de leur plafond

Sur place, au 4e étage, les agents de police trouvent deux jeunes d’une vingtaine d’année. Les occupants du logement. Un appartement qu’ils ont transformé en piscine pour l’occasion. Une véritable piscine d’environ 3 mètres de long, posée sur la dalle du salon. D’après le tapage ressenti par les voisins, d’autres personnes ont profité de la "pool party" improvisée au cours de la soirée. Elles se sont éclipsées avant l’intervention des fonctionnaires. 

Des écoulements d'eau chez les voisins d'en dessous

L’eau a largement débordé et a infiltré la dalle de l’appartement. Si bien que les voisins de l’étage en dessous ont dû éponger les écoulements chez eux. Les pompiers ont été mobilisés pour vider la piscine. Le poids de l’eau, pouvant aller jusqu’à plusieurs tonnes, représentait un risque pour la dalle. Cette dernière n’étant pas prévue pour supporter des équipements de sports aquatiques et des pressions si fortes. 

Une enquête est ouverte. Pour le moment, les deux locataires ont simplement dû s’expliquer avec les policiers appelés pour tapage. Mais l’histoire n’est pas terminée. Une expertise doit être menée pour savoir si la dalle a été fragilisée et les locataires doivent encore de sérieuses explications au propriétaire des lieux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess