Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les maires sont les premières sentinelles de la République

-
Par , , France Bleu Belfort-Montbéliard
Belfort, France

Le Préfet du Territoire de Belfort a réuni ce jeudi soir soir les maires du département à la CCI de Belfort pour leur délivrer le message du gouvernement et leur indiquer quelques consignes de sécurités à suivre dans le cadre de l'état d'urgence

Les maires du Territoire de Belfort réunis à la CCI
Les maires du Territoire de Belfort réunis à la CCI © Radio France - Sébastien Germain

Réunis à huis clos dans l'amphithéâtre de la Chambre de Commerce et d'Industrie à Belfort, les maires du Territoire de Belfort sont venus en nombre écouter le message de Pascal Joly. Pendant près d'une heure, le Préfet leur a présenté les directives qui leur incombent après la prolongation pour trois mois de l'état d'urgence, et leur a demandé d'être vigilant mais sans forcément trop changé leurs habitudes.

Ne pas tomber dans la panique

Michel Zumkeller faisait parti des maires présents à cette réunion, le député maire UDI de Valdoie a tenu a rappeler que les maires étaient les premières sentinelles de la République et qu'il convient donc d'être très vigilant, c'est à dire de mieux sécuriser les accès à l'école par exemple mais aussi de ne pas hésiter à faire remonter les comportements suspect : "on connait nos communes, on connait nous habitants, alors si on voit quelqu'un qui s'arrête, qui prend des photos, qui regarde, repère, bref si on voit quelque chose d'un petit peu différent que d'habitude, on le signalera, mais je crois avant tout qu'il ne faut pas céder à la panique généralisée" 

Les écoles particulièrement surveillées

Mais pour certains maires, ces recommandations du Préfet ne vont pas changer grand chose à ce qu'ils font déjà dans leur commune. C'est le cas de Jean-louis Hottelet, le maire de Grosne, un village de 337 habitants : "je n'ai que vingt enfants dans ma commune, mais je fais attention au parking, je veille à ce que les grilles de l'école soient fermées constamment et que l'institutrice ferment bien les portes de son école, je ne vais donc pas de mesures supplémentaires, mais je serai simplement encore un peu plus vigilant".

Michel Zumkeller député maire UDI de Valdoie

  

Jean-Louis Hottelet, maire de Grosne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess