Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les manifestations en Ile-de-France interdites jusqu'à fin novembre

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Une semaine après les attentats de Paris et Saint-Denis, la préfecture de police prolonge l'interdiction de manifester dans la région, jusqu'au 30 novembre inclus.

Par sécurité, la préfecture suspend toute manifestation jusqu'à fin novembre.
Par sécurité, la préfecture suspend toute manifestation jusqu'à fin novembre. © Maxppp - Malte Christians

Après l'annonce, la veille, de nouveaux renforts militaires en Ile-de-France (1.500 hommes supplémentaires, opérationnels immédiatement), la préfecture de police de Paris adapte de nouveau, samedi 21 novembre, son dispositif sécuritaire. L'interdiction de manifester sur la voie publique est ainsi prolongée d'une semaine : jusqu'au lundi 30 novembre à minuit, tout rassemblement prévu dans l'ensemble des départements franciliens sera annulé.

L'ouverture de la COP-21 concernée

Cette semaine supplémentaire de restriction couvre notamment la journée d'ouverture de la conférence climat de Paris, où 138 chefs d’État et de gouvernement sont attendus. L'évènement aura justement le 30 novembre, au Bourget. Une manifestation prévue la veille en marge de cette conférence avait d'hors et déjà été annulée, pour des raisons de sécurité.

Par ailleurs, la préfecture maintient les dispositions autour des grandes salles de concerts de la région parisienne (celles qui accueillent plus de 1.000 personnes). Jusqu'à nouvel ordre, les organisateurs devront assurer un contrôle des sacs et des accès. Le dispositif d'attente du public à l'extérieur des établissements devra également être sécurisé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess