Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Galets de l'Himalaya

Les marcheurs du 14 juillet en route vers l’Himalaya

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Les seize marcheurs dont la mission est de déposer 86 galets dans l’Himalaya pour les victimes de l’attentat de Nice ont quitté la Côte d’Azur ce mardi matin direction Leh, en Inde.

Dernière photo de groupe des marcheurs avant le départ pour l'Inde.
Dernière photo de groupe des marcheurs avant le départ pour l'Inde. © Radio France

Nice, France

Beaucoup d’émotion ce mardi matin à l’aéroport de Nice pour encourager les seize marcheurs en route vers l’Himalaya. Les randonneurs emmenés par Noel Smara de l’association Exploits sans Frontière ont pour mission d’aller déposer en Inde au sommet du Stok Kangri à 6.153m d’altitude des galets en hommage aux 86 victimes de l’attentat du 14 juillet 2016. Une ascension soutenue par l'association de victimes Promenade des Anges et notamment par Anne Murris, la trésorière, qui s'est démenée pendant plus de sept mois pour que ce projet prenne vie.

Lauren et Bernard à l'aéroport de Nice. - Radio France
Lauren et Bernard à l'aéroport de Nice. © Radio France

Le grand départ après sept mois de préparation

Les marcheurs se préparent pour cette ascension depuis plus de six mois. Le groupe composé de médecins, infirmiers, ambulanciers du CHU de Nice et d’Azuréens s’est entraîné notamment dans le Mercantour. Au fil des mois, ils ont rencontré certaines familles de victimes de l’attentat du 14 juillet. Pour certaines familles de l’Association Promenade des Anges, " cette ascension montre en quelque sorte qu’ils ne sont pas seul dans leur deuil ". Certains proches de disparus sont venus encourager les marcheurs à l’aéroport.

Quarante-quatre kilos de galets peints pas des enfants de l’Escarène

Chaque marcheur a emporté dans son sac entre six et sept galets avec les noms des victimes. Les galets pris sur la Promenade des Anglais ont été peints par six élèves de la classe ULISS de l’Escarène. Ces enfants souffrant de troubles ont travaillé pendant près de six mois autour des galets grâce à leur maîtresse Emilie Bedeschi.

Muriel Rolle, représente l'association de victimes Promenade des Anges - Radio France
Muriel Rolle, représente l'association de victimes Promenade des Anges © Radio France
Choix de la station

France Bleu